> Mag > Arts > Anselme Boix-Vives

Art brut à Chambéry

Anselme Boix-Vives

samedi 17 février 2018 par Lucien Mermet-Bouvier CC by-nc

L’exposition organisée au Musée des Beaux-Arts de Chambéry présente 80 œuvres reflétant l’univers singulier d’Anselme Boix-Vives, qu’on peut rattacher à l’Art naïf, brut, spontané. Un langage —présent dès les premières peintures— fait de peintures vives, de hachures, de pointillés, de taches, de virgules, de traits. Plus tard, il se mettra même au Ripolin pur.

On sent l’amusement, le désir de créer un monde à sa mesure, un monde pacifiste fait d’animaux qui peuplent sa mythologie personnelle. On trouve des références à l’actualité de son époque comme la marche pour l’emploi et la liberté de Martin Luther King : La marche sur Washington. La télévision est sa grande inspiratrice. Mais l’environnement de Moûtiers également comme Les animaux du parc national de la Vanoise. Pour l’artiste, le bestiaire est un moyen d’exprimer son amour de la vie. Cela le renvoie à son enfance de berger.

En 1964, son inspiration lui vient d’un canular, une "commande" d’André Malraux, alors Ministre de la Culture, pour une peinture reproduisant la mise au tombeau de la cathédrale de Moûtiers. il en réalisera sept versions...
Ce qui est remarquable dans le travail d’Anselme Bois-Vives, c’est la représentation des corps animaux et humains de façon très schématique, de face ou de profil. Et que dire de son "origine du monde" (appelé autrement) ; on ne connaissait pas à l’époque le tableau de Courbet.

    Anselme Boix-Vives en mode télégraphique

    Un Plan d’organisation Mondiale sans Politique : La Paix par le Travail.
    Une oeuvre tardive : né en 1899, il s’est mis à peindre en 1962 jusqu’à sa mort en 1969. Plus de 2400 peintures et dessins.
    Né en Espagne,berger, passage de la frontière à 18 ans . Le voilà épicier à Moûtiers qui diffuse son plan d’organisation du monde.
    Un Utopiste humaniste et pacifiste.
    Sa culture ne vient pas de l’école, ni des livres , ni des musées mais de sa vie ...et de la télévision qu’il achète en 1963 afin de peindre le monde. .

Réalisée en sept ans seulement, nous avons une œuvre de première grandeur, d’une grande maturité, très moderne et à la fois hors-normes . Un vrai bonheur. Chose rare.

Il faut courir voir cette exposition unique.

  • Rétrospective Anselme Boix-Vives :
    du samedi 25 novembre 2017 au dimanche 11 mars 2018 Musée des Beaux Arts, Chambéry

    Première rétrospective de cet artiste autoditacte de Moûtier

    Plein tarif : 5,50 €, Tarif réduit : 2,50 €, Gratuit pour les moins de 26 ans.

    localiser

    adresse

    Place du Palais de Justice


    Chambéry (F)
    complément

    10h - 18h, fermé le lundi et jours fériés.

    Ouvert jusqu’à 20h le premier jeudi du mois.

Portfolio

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.