> Mag > Musique > Collapse fait son ciné-métal

Collapse fait son ciné-métal

mardi 31 janvier 2017 par Tom Rad-Yaute CC by-nc

Blindtest. Chronique en aveugle. Car en matière de (nu-)metal, prog, ou affiliés, je suis à poil et même les références les plus évidentes ne le sont pas vraiment pour moi. Le quatuor instrumental dont on va néanmoins essayer de parler se nomme Collapse et vient de Grenoble.The Sleep in me est son troisième album, autoproduit.

Le groupe revendique, en plus de quelques références progressives évoquées plus haut, une forte influence cinématographique. Les sept morceaux de ce disque à la présentation soignée sont en effet presque construits comme des films, ou en tout cas de longues pièces où des ambiances variées se télescopent et au caractère narratif assez marqué, jusqu’à proposer une mise en musique d’un passage que je suppose être une version anglaise d’un extrait du Horla.


JPEG - 117.2 ko

Mais Collapse, c’est aussi et d’abord un groupe qui pratique une sorte de ligne claire. Chaque idée, aussi tordue soit-elle, est limpide. Posée sur une rythmique robuste, au tempo rarement très rapide, pour un impact maximum. Pas de profusion de gimmicks superflus, pas d’enluminure parasite. Moins, c’est plus. Ce groupe l’a compris, pour le plus grand plaisir de l’auditeur, aussi novice soit-il.

La musique du groupe visite ainsi des univers très variés. On peut même s’amuser à rattacher leurs morceaux à tel ou tel genre de film, comme le très Tim Burtonien - ou Danny Elfmanien - « A labyrinth in the void », et surtout au cinéma de genre type film d’horreur. Le groupe ne fuit pas devant un certain kitsch, voire une certaine grandiloquence. Il faut quand même préciser que Collapse est capable de poser un solo de guitare métal saignant sur des arpèges de piano. L’effet est, euh, fort.
Même si on accepte ce principe, certains passages, flirtent avec des ambiances mélodramatiques et sentimentales vraiment limites, mais Collapse est une bestiole agile, qui manie les codes et les paradoxes et retombe (souvent) sur ses pattes.

Même si c’est un peu réducteur par rapport à ce que propose le groupe, ce sont les parties où le propos est le plus resserré que je retiendrai chez eux. Comme la première partie de « Opening wound » et sa rythmique belliqueuse – au fait, le son, mixé au studios Abbey road, est excellent - ou le début de « Sleep for me » qui sonne comme un trip-hop cotonneux et menaçant. On se trouve alors face à un groupe de rock un peu flippant, aux riffs acérés, aux ambiances profondément originales. Les compositions respirent mais le groupe distille savamment une tension sourde qui monte à votre insu et vous tient en haleine, le souffle court.

Une écoute qui, en tous cas, donne envie de faire l’expérience sur scène de cette formation à forte personnalité.


Le site du groupe : https://difymusic.com/collapse

Chronique co-publiée avec le blog Rad-Yaute, sympathique blog musical plein de bruit et de fureur.
https://radyaute.wordpress.com

  • Vernissage Collapse :
    du samedi 4 février 2017 à partir de 20h00 au dimanche 5 février 2017 jusqu'à 01h00 Ampérage, Grenoble

    Release Party pour une soirée 100% Post-Rock

    co-plateau avec Féroces, Vercors, NohOï

    10€ (Sur Place) / 8€ (Préventes : Chez Ferre Musique et sur le site de L’Ampérage Ex-Adaep)

    Vestiaire à prix libre.

    Portes à 19h30

    localiser

    adresse

    163 Cours Berriat


    Grenoble (F)
    complément

    tram A arrêt "Berriat - le magasin"

  • Collapse + Vesperine + Cuisine Organique :
    le vendredi 10 février 2017 de 21h00 à 23h59 Brin de Zinc, Barberaz

    Collapse

    Collapse est un groupe grenoblois jouant une musique instrumentale influencée par le rock, le métal , l’univers cinématographique et des groupes comme Porcupine Tree, Archive ou encore Mogwaï. Leur troisième album, "The Sleep In Me" est sorti le 20/01/2017.

    http://collapseprog.com

    Vesperine

    "Nous sommes un quintet lyonnais formé en 2013. \nNotre musique est longue, lente et lourde. Nos paroles sont exclusivement en français. La raison de notre existence est le sens, aussi sincère qu’intense. Notre plaisir réside dans sa violence ainsi que dans son exigence."

    http://www.vesperine.fr

    Cuisine Organique

    Menu Cuisine Organique :
    En entrée : Julienne d’ambiance rafistolée et son nappage aigre-douce atmosphérique
    En plat principal : Tartare asymétrique, purée distordue sauce transistor
    En dessert : Salade de bruits de saison

    L’équipe de Cuisine Organique vous souhaite un bon appétit !\n\n

    http://cuisineorganique.wixsite.com/cuisine-organique

    organisés par Minimal Chords

    PAF 7€

    localiser

    adresse

    3 ZA de la Peysse


    Barberaz (F)
    complément

    Chambéry voie rapide sortie #19 (La Ravoire) - Direction Barberaz

    04.79.68.91.15

    http://www.brindezinc.fr/

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.