> Mag > Cinéma > Colorful

Festival d’Annecy 2011

Colorful

mercredi 8 juin 2011 par Olivier Dutertre Pas de licence spécifique (droits par défaut)

L’esprit d’un défunt se trouve réincarné dans le corps d’un jeune garçon et va devoir comprendre la raison de cette épreuve.

L’argument de départ fait penser au Quartier Lointain de Jiro Tanigushi. Et de fait, on y trouve la même attention portée au quotidien et aux relations avec les proches.

Le point de départ fantastique est plutôt un prétexte, le cœur du film donne au contraire une vision complétement réaliste de la vie quotidienne d’un famille nippone (ni mauvaise) [1].

On a une impression de justesse de regard, et sans que le propos semble le moins du monde appuyé ni artificiel, de voir les tensions qui travaillent la société urbaine japonaise.
L’incommunicabilité règne au sein du foyer et la société impose des normes pesantes. L’enjeu du système scolaire où la compétition est rude est clairement exposé et la solitude intense attends ceux qui ne se conforment pas.

De la consommation érigée en norme et qui pousse des lycéenne à la prostitution occasionnelle pour financer les accessoires du paraître au refus de nommer le suicide qui attend parfois ceux qui n’arrivent pas à s’adapter, tout semble ancré dans la réalité du japon contemporain.

Mais, contrairement à ce que laisserait penser la lecture des quelques phrases ci-dessus, n’attendez pas un film plombant. C’est au contraire une leçon de vie avec des grandes éclaircies d’amitié adolescente et des moments d’échanges pudiques (entre un père et son fils lors d’une partie de pêche, ou autour du repas pris en famille).

Le titre peut sans doute se lire comme un vœux que la société japonaise face place à plus nuances de caractères différents. Beau vœux pour un beau film.

PS : Ce film a obtenu la mention spéciale du jury, ainsi que le prix du Public.

Portfolio

映画「カラフル」予告編

Notes

[1désolé, j’ai pas pu m’en empêcher

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.