> Mag > Musique > Patricia Lhéritier, concert pour "Swing Anima“

Musique / Jazz Vocal

Patricia Lhéritier, concert pour "Swing Anima“

samedi 28 avril 2012 par Michel Ly CC by-nc

Accompagnant son magnifique album, Patricia Lhéritier se produira le 4 mai prochain à la salle Pierre LAMY d’Annecy.

Une occasion de découvrir un jazz mélodique, profond, et surtout accessible !

Un entretien avec l’artiste m’a permis d’écrire ces quelques lignes.

L’album « Swing Anima » de Patricia Lhéritier

La Fnac Annecy l’a mis en évidence, et en écoute directe. 30 secondes après le début de la première piste, je sais que j’écoute une voix d’exception. Mais ce morceau « Whatever Lola Wants », je ne le connais pas. Je zappe alors vers « Les Moulins de mon Cœur », de Michel Legrand.

Surprise : Patricia Lhéritier a donné à ce monument historique une sensibilité à faire pleurer les cœurs les plus raides. C’est comme si son âme parlait directement à la mienne.

Sa voix vole et chaque battement des ses ailes m’emporte par magie.

Quelle magie ?

Celle du swing, d’abord, qui nous fait languir le temps d’un soupir taquin, qui tarde, puis nous enlève à la façon d’une danseuse.

Celle de l’âme, ensuite, qui s’empare du texte, qui y ajoute tous ses sentiments, toutes ses douleurs, et tous ses espoirs aussi. Qui projette tout cela directement au plus profond de mon être.

Ainsi le titre « swing anima », au premier degré. Au second, l’ « anima » est la partie féminine de l’âme des hommes, à qui s’adresse le poème de Patricia.

Patricia aurait pu dire que son art est le fruit de longues heures de travail. Mais pour elle, le chant, c’est surtout la vie elle-même, l’expression de soi, la joie, et la folie. Le swing, c’est à la fois une souffrance transcendée, et la vie qui pétille.

Sa volonté est de produire un jazz accessible à tous, avec des mélodies qu’une oreille jeune et innocente puisse reconnaître, et s’approprier facilement. Elle se souvient en cela de ses cinq ans, quand elle chantait « Daydream ».

Patricia nous rend, dans son album, cette chanson « pop », assez plate à l’origine, avec une musique réinventée, dans l’instant, par des musiciens de génie, avec lesquels elle communie – et nous avec. Pour elle, l’important se joue dans le moment présent, unique à chaque fois, quand les sons se forment. Les musiciens n’ont que de vagues « grilles » et non des partitions classiques. Ils doivent inventer leurs sons et leurs rythmes en direct. Le jazz est une musique qu’on joue, mais qu’on n’écrit pas, et qui s’invente à chaque interprétation.

L’album « swing anima » en est une. Le concert du 4 mai prochain à la salle Pierre Lamy sera une autre interprétation, unique, que l’auditeur pourra vivre pleinement, et partager avec les musiciens.

Quelle meilleure partie de notre humanité pouvons-nous partager mieux que nos âmes ?

http://patricialheritier.com/

  • Patricia Lhéritier, concert :
    le vendredi 4 mai 2012 de 20h30 à 22h00 Salle Pierre Lamy

    Réservations conseillée au 06 07 42 52 58

    localiser

    adresse

    12 rue de la République

    F-74000 Annecy

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.