> Mag > Spectacle > Déambule : le paysage s’offre son festival à Annecy

Déambule : le paysage s’offre son festival à Annecy

jeudi 19 mai 2016 par Corinne Gabriel CC by-nc

Annecy se dote d’un nouveau festival pour animer ses nuits d’été. En ligne de mire : le paysage. Du 9 au 23 juillet, 14 installations autour de ce thème essaimeront dans la ville. Le tout rythmé par des soirées musicales concoctées en partenariat avec le Brise Glace, pour un rendez-vous qui se veut éminemment populaire.

La programmation culturelle estivale d’Annecy fait peau neuve. Tournant définitivement la page des Noctibules après 19 éditions, la Venise des Alpes proposera cette année Déambule. Hormis une syllabe, ces deux festivals n’auront toutefois pas grand-chose en commun. Comme l’a souligné Salvador Garcia, directeur de Bonlieu Scène nationale, l’idée était de passer à quelque chose de radicalement différent.

Thème, format, tout a été revisité : les artistes de rue tirent leur révérence, c’est le paysage qui sera à la fête, et plus exactement le rapport entre l’art, la nature et l’urbanisme. Des plasticiens, des architectes et des designers ont été conviés à soumettre des projets. Leurs installations – une quinzaine en tout – seront disséminées en divers endroits de la ville. Elles formeront, deux semaines durant, un parcours entre jardins et espaces urbains invitant les habitants et les touristes à flâner et à envisager Annecy sous un jour insolite et poétique.

Morceaux choisis

Le « Tunnel des Amours » sera vraisemblablement le clou du spectacle. Sous ce monumental dôme de 250 bambous, qui investira les Jardins de l’Europe, les visiteurs pourront échanger un baiser censé leur porter bonheur et le partager sur les réseaux sociaux. Le Thiou, à hauteur du Palais de l’Ile, se parera de « Floating Flowers », une centaine de parapluies qui onduleront au gré du courant. Quant à la carrière des Haras, elle sera plantée d’un champ de 120 coquelicots de 0,8 à 2,4 mètres de haut, qui s’illumineront à la nuit tombée et se mouvront au rythme de la musique.

PNG - 781.7 ko
- Le Chant des coquelicots - FredandCo © Christophe Cassagne

Temps forts

Pour marquer l’ouverture de Déambule, le 9 juillet, une Grande Balade en soirée, ponctuée de spectacles et de concerts, permettra au public de découvrir les installations. Et la clôture, le 23 juillet, sera prétexte à une grande soirée populaire consacrée à la musique et aux arts de la rue, comme un clin d’œil aux Noctibules. Dans l’intervalle, cinq soirées résonneront d’une programmation musicale conçue par le Brise Glace, qui fera la part belle à la scène électro. Enfin, deux escapades hors les murs (sur inscription) emmèneront des groupes au-dessus de Thônes et au Refuge de la Tournette, où ils goûteront un programme mêlant musique et plaisirs gustatifs.

Portfolio

Le Tunnel des Amours - Georges Cuvillier ©Georges Cuvillier Floating Flowers - Emmanuele Panzarini © Emmanuele Panzarini

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.