> Mag > Musique > Izïa Higelin, la belle éclectique

Izïa Higelin, la belle éclectique

dimanche 22 décembre 2019 par Isabelle Wallon CC by-nc

À la Belle Electrique ce 5 décembre, en accueillant Izïa, l’atmosphère l’était… Son album Citadelle sorti depuis quelques semaines à peine et déjà les paroles sont sur toutes les lèvres d’un public totalement sous le charme. Quelle énergie !!!


JPEG - 127.8 ko
Claire Depey

Citadelle Tour c’est un joyeux band d’excellents musiciens : Bastien Burger, Nicolas Musset, Julia Jerosme et Fonio. Son 4me album, Izïa l’a peaufiné avec Bastien Burger et l’a voulu parfait, conteur de son histoire— celle de sa vie de jeune femme de 29 ans traversée de bouleversements. « Un album qui a vu passer pas mal de trucs sur sa route » dit-elle ; la perte de son père, mais aussi la naissance de son fils. Son spectacle dévide lui aussi le fil que le public ne lâche pas une seconde...

Izïa danse, boxe, tourne tel un derviche, partage ses émotions : Calvi, sa citadelle qui l’a vue grandir, la plage, la Vague, son Idole, son père et d’autres aussi …

Car Jacques Higelin était là avec « Irradié », occasion d’un dialogue surréaliste avec le public, « Vivre ou Survivre » de Balavoine marquant l’Après, et encore "Que tu saches" la dernière chanson dédiée à son fils chantant l’amour pour lui, l’Amour pour la Vie qui transcende toutes les épreuves …

Entre rock, électro, balades envoûtantes, particulièrement « Sugar Cane » qu’elle a fini a cappella, Izïa nous a embarqués dans son monde et ses émotions nous ont traversés. J’ai ri, chanté, et pleuré aussi…

Sa citadelle, c’est aussi la mienne...Calvi....

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.