> L’orthographe a le droit d’être créative.

Technique

L’orthographe a le droit d’être créative.

mardi 25 janvier 2011 par Easter KoReckt Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Polymnie (muse de l’écriture), n’est pas là pour corriger vos fautes. Elle est là pour rectifier ce qui pourrait être “la honte“ et provoquer un Rictus de dégoût chez les lecteurs.
Elle corrigera spontanément les fautes dans les titres par exemple.
Si vous jugez qu’elle se fourvoie, écrivez-lui !

L’orthographe a le droit d’être créative.

Sur Rictus, l’expressivité prime sur tout.

Toutefois, sans être conformistes, il nous semble que cette étrange “hobby“ français qu’est l’orthographe est un héritage culturel.

L’orthographe est une convention sociale. La respecter, c’est se conduire correctement. Beaucoup de lecteurs sont gênés par les fautes.

Encore faut-il se mettre d’accord sur ce qu’est une faute.
Pour ceux que cela intéresse, un lien qui fait la liste de tous les points de vue.

Toutefois, chaque fois que la faute nuit au sens, il est nécessaire de l’éradiquer.

Attention :
Les confusions, entre futur et conditionnel, les “a” et les “à”, les "é" et les "er", les manques de “s” ou “ent” au pluriel, etc.


Un exemple —sans faute— d’orthographe créative :

Jehan Rictus (extrait des Soliloques du Pauvre)


Merd’ ! V’là l’Hiver et ses dur’tés,

V’là l’ moment de n’ pus s’ mettre à poils :

V’là qu’ ceuss’ qui tienn’nt la queue d’ la poêle

Dans l’ Midi vont s’ carapater !


Il existe de nombreux outils pour vous aider :
Faites toujours un passage au correcteur orthographique avant de proposer et à plus forte raison de publier un texte.

Liens utiles :

correction

conjugaison

dictionnaire

traduction

encyclopédie Wikipedia

___