> Mag > Musique > Pan, t’es vivant

Pan, t’es vivant

mercredi 8 octobre 2014 par François Blin CC by-nc

Le groupe Pan était en résidence pendant quelques jours aux Quais des Arts de Rumilly, afin de peaufiner la présentation de leurs spectacles à venir. En premier lieu un concert sur place quelques jours plus tard, en première partie de Yodelice.

Pan est né dans la tête d’Arash Sarkechik en sept 2012, « virage à prendre, envie de faire un truc à moi » dit-il. Après avoir travaillé seul pendant deux mois, puis partagé avec Didier (Bouchet, guitariste ) une semaine de studio à la roots, ce qui avait commencé comme un délire a pris une tournure plus concrète. Le cabaret Frappé [1] à montré son intérêt pour le projet, alors le groupe s’est monté pour l’occasion, rejoint par Touma (Guittet, batteur).

Une fois la technique en place, et après une semaine de création à la Bobine en juin 2013, le groupe s’est lancé à l’épreuve de la scène du festival grenoblois, sans filet. Une grande première avec tout de suite un très bon accueil du public.



« Au final en tant que musicien on écoute de tout, on joue de tout, il n y pas de carcan stylistique. Et avec Pan on a une grande volonté d’apporter beaucoup de textures et de couleurs avec des textes très fouillés. » Un équilibre à trouver entre Arash, du côté world, Didier dont la guitare donne la teinte blues rock et Touma qui amène une batterie dense.

On fait de la musique fluide, vivante au travers de machines rigides.

JPEG - 632.3 ko
Pan
cc-by-nc-sa Blyo

« Avec cette résidence on arrive à la phase où on épure tout en restant dans la densité qui fait la force de Pan, vaste laboratoire où la matière évolue sans cesse. La grande nouveauté c’est le travail sur la vidéo et l’image avec Julien Huraux, qui projette des extraits cohérents avec notre musique, qui vient du sol, qui te prend dans une texture rugueuse abrupte, au final exutoire. »

« Et on met aussi en place la continuité de notre concert, dans une histoire, une histoire de voyage chamanique. On veut un set qui fasse un bloc, quasiment une scénographie tout en restant dans un concert rock et ceci passe par la cohérence que nous avons nous trois ensembles. Il faut comprendre que l’on recherche le dénominateur commun que peut avoir, par exemple, le blues avec la musique traditionnelle Iranienne ».

« L’Iran est présent dans Pan », dit Arash « comme dans le titre "l’Exil" où j’exorcise ce que j’ai vécu, car dans mes textes je charge beaucoup en émotions, un défaut ou une qualité ! »
« Mes textes sont denses et acérés avec du vocabulaire léché entre le langage de rue et le soutenu, je découvre ainsi des sens, des sonorités au fur et à mesure de la composition tout en restant globalement critique, ça reste mon point de vue mais je ne veux pas rentrer dans les lieux communs. »


« Et dans la manière de vivre les choses, on procède pour avoir un concert bien fait et faire de belles scènes, tout comme la première partie de Pigalle, qui fut d’ailleurs une très belle rencontre, ou encore la scène du Rock’n Poche de cet été ; malgré la pluie le public était présent et à l’écoute. »
« Au final on est pas dans la comm’, ce qui nous permet de garder notre liberté de création, à la fois dans le contemporain et le rock. »

Pour cette fin d’année le groupe prépare un nouvel EP et bientôt l’album « quand les morceaux auront atteints leur pleine maturité ». Mais l’agenda reste libre, la création demande de prendre son temps.

Pan sur le web

Pan est constitué d’Arash Sarkechik : Aut/Comp - Chant, Flute, Programmations, Claviers /
Didier Bouchet : Guitares /
Touma Guittet : Batterie

Photos plein air et photos N&B : cc by Elsa Dumoulin

  • Yodelice + Pan :
    le mercredi 8 octobre 2014 à 20h30 Quai des Arts, Rumilly

    Yodelice

    Yodelice s’inscrit définitivement dans une filiation rock, marquée par Led Zeppelin, Pink Floyd et Jimi Hendrix.

    Les chansons sont puissantes, directes, dénuées de faux semblant à l’image d’un artiste sincère et authentique.

    1re partie : Pan

    Tarifs : 25€ / 15€ / 10€

    localiser

    adresse

    Places d’armes


    Rumilly (F)
    complément

    Médiathèque - Tél. 04 50 64 69 50

Notes

[1Festival grenoblois qui se tient tous les étés au Jardins de Ville.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.