> Mag > Musique > Plus beau, tu meurs.

Plus beau, tu meurs.

samedi 10 décembre 2011 par Gaspard Hauser CC by-sa

Étonnant comme la modernité se niche parfois dans des endroits inattendus. Pour preuve, ce renouveau d’un renouveau musical datant du 16ème siècle.

Il y avait déjà longtemps que je n’écoutais plus beaucoup de musique ancienne.

Je pensais avoir expérimenté les principales émotions qui s’y rattachent.
Je veux dire par là que moi, néophyte, ayant aimé en leur temps La petite Bande, L’Académie St Martin in the Fields, Deller, Brüggen, la regrettée Monserrat Figeras, Jordi Savall et autres génies du renouveau baroque, je m’étais tourné vers d’autres horizons.

Et puis par hasard, à la bibliothèque La Turbine à Cran Gévrier (74), je viens de tomber, pour ainsi dire par hasard, sur un disque magique et merveilleux. Une de ces galettes que l’on pose dans son lecteur et qu’on ne parvient plus à en extirper.

Je veux parler de Nova metamorfosi Écoutez la première plage : Anonyme - Confitemini Domino, et vous êtes fichu, vous allez acheter ce disque à votre copine (ou copain) pour noël à la place de l’anthologie des Sex Pistols qu’elle (il) vous a demandé.

Par la même occasion, je découvre la compagnie de musique et de danse Le Poème Harmonique ainsi que son animateur Vincent Dumestre. et des tas d’autres enregistrements qui semblent mériter la découverte. Mon avantage, c’est que je vais faire la tournée des bibliothèques avant vous.

Je sais, je ne suis pas en avance car le disque date de 2003 et la compagnie en question à commencé ses activités en 1998.
Mais mieux vaut tard que jamais. Je ne dois pas être le seul idiot sur cette terre n’ayant pas vocation à le rester.

Et puis la nouveauté est une notion bien relative.
Mais si vous y tenez absolument, il y a aussi un CD qui vient de sortir : Luis de Briceño, El Fenix de Paris

On ne trouve pas grand chose en écoute sur les streamings. Je ne saurai donc trop vous conseiller de vous rendre fissa dans les bibliothèques pour écouter ça.

Le site officiel de la compagnie "Le Poème Harmonique" Il y a tout ce qu’il faut dessus : des vidéos des spectacles éclairés à la bougie, des extraits sonores pour découvrir les disques, et rien d’anecdotique.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.

Voir le seul commentaire

Les commentaires de cet article

  • Le 13 décembre 2011 à 09:51, par François Habran En réponse à : Plus beau, tu meurs.

    Ah ! Il est gentil le stagiaire ! Il nous commente des disques qui datent d’avant sa naissance. Quand est-ce que tu découvres Elvis Presley ?… et les Beatles ?…et les Stones ?…et Miles Davis ?…etc.
    Blague à part, moi non plus je ne connaissais pas,. J’ai écouté et c’est très beau. je suis même allé jusqu’à emprunter, et regarder le DVD de la même bande, "Le Bourgeois Gentilhomme" de Molière, reconstitution complète avec les musiques de Lully et qui dure 4h. Avec les bougies en effet, la prononciation de l’époque, les ballets, etc. Génial. (Bibliothèque de Seynod)