> Mag > Sciences > Plus que du miel

Plus que du miel

samedi 9 mars 2013 par Dominique Cronier CC by-nc

Le titre anglais exprime sobrement le rôle des abeilles. Ce sont elles qui pollinisent c’est-à-dire qui permettent aux fleurs, aux arbres fruitiers et leurs fruits de produire et de se reproduire. Sans elles, plus de fleurs, de fruits, de légumes.

Pourquoi y a t-il de moins en moins d’abeilles ? Pourquoi désertent-elles les ruches ? L’auteur tente de répondre à cette question à travers ses voyages.

Aux USA, les industriels de l’amande se servent des abeilles pour polliniser leurs amandiers et produire plus. Ils sont arrosés de pesticides. Les abeilles ingurgitent ces produits, certaines meurent et l’on trouve dans le miel des résidus de pesticides et d’antibiotiques...

Des bras de fer qui secouent les arbres pour faire tomber les amandes ...La machine , les pesticides, l’efficacité froide en opposition au respect de l’environnement très bien décrite par Markus Imhoog qui est lui même apiculteur.

Il faut beaucoup d’abeilles pour ces champs d’amandiers à perte de vue.
Alors on les fait venir d’Europe, elles sont postées, puis l’avion et le camion, ce voyage génère beaucoup de stress pour elles, elles sont enfermée dans des boîtes.

A leur arrivée, pour les « requinquer » on leur donne de l’eau sucrée et des antibiotiques... C’est le cycle infernal, produire plus sans tenir compte du vivant.

Des descriptions exhaustives du fonctionnement d’une ruche avec des objectifs endoscopiques à l’intérieur, le rôle de la reine, leurs danses. Des séquences de vol filmées vraiment saisissantes, des témoignages concis d’apiculteurs qui se questionnent.

En Chine actuellement, il n’y a plus d’abeilles. Mao avait fait tuer les moineaux (campagne des « quatre nuisibles ») car « ils volaient les céréales des hommes ». Cela engendra évidemment la prolifération d’insectes qui furent tués à coup de produits chimiques ce qui, en même temps, décima le abeilles. Plus personne pour polliniser les fleurs, les fruits, les légumes...
Alors les Chinois recueillent comme ils peuvent du pollen et pollinisent eux-mêmes à la main les arbres fruitiers, est-ce cela notre avenir ?

Markus soulève aussi la question des abeilles africaines ou abeilles tueuses, il les démystifie et pour lui, elles seraient plus robustes que les autres, produiraient plus de miel et sans pesticide.
En conclusion , pour Markus ce serait le stress, les parasites (varroa destructor), les antibiotiques, les pesticides, cet ensemble qui les menacerait.
Un continent pour l’instant est épargné, l’Australie, ce sont peut-être eux qui auront la solution.

Ce documentaire donne vraiment envie de protéger ces beaux insectes, nos sentinelles de l’environnement.

Dès 6 ans

Savoir plus :

www.unaf-apiculture.info
www.insectes.org
www.beekeeping.com
www.sauvoonslesabeilles.com
www.noeconservation.org

« Des abeilles et des hommes »

réalisation :Markus Imhoof, Montage:Anne Fabini,
Caméra : Jörg Jeshel, Caméra macro : Attila Boa,
Son : Dieter Meyer, Nils Kirchhoff, Bernhard Maisch,
Musique : Peter Scherer, Producteurs : Pierre-Alain Meier, Markus Imhoof, Thomas Kufus, Helmut Grasser

Durée : 91 minutes

Portfolio

Des Abeilles et des Hommes (Bande Annonce)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.