> Mag > Musique > Pully for Noise

Pully for Noise

jeudi 8 août 2013 par Anthony Golay CC by-nc

Les grosses chaleurs sont tombées, les nuits sont plus courtes, les profs bossent enfin… et oui, c’est fin août et c’est le temps d’un festival à taille humaine, c’est le temps du Pully For Noise.

Et une fois de plus, la programmation du Pully For Noise fait franchement plaisir.

Le jeudi 22 août

la Grande Scène sera bien garnie avec en ouverture Hanni El Khatib, une valeur montante de la scène garage rock californienne. Ensuite Mike Patton et son groupe inclassable Tomahawk viendra nous présenter son nouvel opus ODDFELLOWS. Vous vous rendez compte ? Mike Patton !!! Immanquable ! Et pour clore cette belle soirée américaine, ce sont les imprononçables !!! (chk chk chk) qui apporteront une touche dansante pour finir la nuit.

Passons au vendredi 23 août.

En début de soirée les Belges de Brns délivreront le rock indé coloré et créatif avant que les « anciens » de Wire nous fasse revivre la grande époque post-punk. Wire peut-être considéré comme un groupe mythique, ne les ratez pas ! On ne présente plus Eels et tous ces tubes entendus 100 fois, un vrai bonheur, et enfin The Horrors pour les adeptes du shoegaze. Un groupe désormais reconnu et apprécié à sa juste valeur.

Et c’est déjà le samedi 24 août

dernier jour du festival. Ce sont nos compatriotes Genevois de The Animen qui ouvriront le bal. Vous le savez sans doute, on les adore et leur premier album HI ! est tout simplement génial. C’est ensuite Poliça et son mélange des genres qui fera remuer les festivaliers avant que les Franz Ferdinand (eux aussi machine à tubes) ne mettent tout le monde d’accord. En fin de soirée, ce sera sombre, ce sera apocalyptique, les Crystal Castles vont faire trembler Pully et Lausanne à coup de beat et de basse. Ca va clasher sec !

N’oublions pas les plus petites scènes que sont l’Abraxas et le Demovie Salon. Les festivaliers adorent y passer, découvrir un groupe, entendre quelques morceaux d’un groupe montant et passer un moment dans un endroit plus intimiste. Si l’on devait choisir un groupe, un coup de cœur par soir et par scène, voilà où nous irions :

Jeudi : A Crashed Black Bird Called Rosehip + JJ & Palin

Vendredi : Palko ! Muski (ça ressemble à Gogol Bordello) + Lune Palmer (ça ressemble à Radiohead)

Samedi : Widdershins + Monoski (un duo qui déchire !!)

Annonce préalablement publiée sur Lordofrocks.net

localiser

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.