> Mag > Musique > Queens of the stone age

Queens of the stone age

lundi 2 juin 2014 par Pierre-Marie Chaffotte CC by-nc

Écrire un article sur les Queens… est à peu près aussi évident que faire l’analyse de la situation géopolitique du Tadjikistan, tant tout a été dit ou écrit sur ce pilier du rock moderne qui a créé et façonné une brèche qu’il continue de creuser depuis 15 ans.

Peu de groupes de rock peuvent, encore plus à l’heure actuelle, être identifié à ce point à un genre.

La force brute, tranquille, anguleuse qui se dégage des albums et des prestations scéniques des Queens of the stone age constitue à elle seule un genre entier…le Stoner.


JPEG - 115.5 ko

Imaginez vous avec vos meilleurs potes dans une vielle muscle car américaine –décapotable évidemment– traversant Vegas, la Death Valley, tout le Nevada en usant de tout ce que l’Amérique compte d’excès pour rentrer tranquillement à L.A par les routes les moins fréquentées de l’Ouest américain, une station service tous les 300 miles…Ça sent bon la poussière, tout en dégageant un rêve, un fantasme impalpable…c’est LA musique qui a été conçue dans ce but, jubilatoire, brutale, groovy à souhait…c’est le Stoner, c’est les Queens of the stone Age.

Les bushes à perte de vue, la ligne droite bitumée se perdant dans le flou de l’horizon…la tempête de sable n’est pas loin, le western-spaghetti et les films de Tarantino non plus.

D’ailleurs certains morceaux ciselés, dansants de chaque album ne dépareilleraient pas en bande-son d’une bonne grande scène bien ensanglantée et jouissive que Quentin sait nous offrir.

Sexe, drogues et rock’n roll…

on a tout…mais plus encore, une jubilation qui va croissant au fur et à mesure de leur histoire, de l’affinement de leur style…et qui trouve son paroxysme sur leur dernier bijou like Clockwork, moins immédiat que tous les précédents, mais correspondant complètement au concept…dépouillé, mélodique, noir, groovy…et tellement créatif…

Emmené par Josh Homme, leader charismatique et dernier rescapé de la création du groupe en 1999 des cendres de Kyuss…amoureux du son, des guitares, qui a façonné le son, le concept des Queens of the stone age…et qui a façonné également son groupe…puisqu’il choisit chacun de ses acolytes.

La nouvelle formation des Queens : Michael Shuman, Dean Fertita, Jon Theodore, sur scène amène plus de fraîcheur, mets plus en avant le groove…
À leur côté, Josh, & Troy van Leumen, historique depuis la grande époque de « Song for the Dead », ex-guitariste de A perfect circle (excusez du peu) font office de papa, sûrs d’eux, sûrs de leur force…emmenant immanquablement, ceux qui se laisseront aspirer par le groove rauque et grognant avec la sensation d’une grosse machine en face, qui égrène les tubes à n’en plus finir.

Bref, Les Queens font partie de ces piliers, de ces derniers leaders charismatiques reconnus de groupes de rock…le rock qui tache, qui grogne, qui n’a pas vendu son âme… Josh, aux côtés de ses potes Trent Reznor, et Dave Grohl, et c’est bon de savoir qu’ils sont toujours là…quelque part…

Ils seront Jeudi 5 juin à Nyon…au festival Caribana, et…c’est aussi inattendu que…bon !!!

    Carabana Festival : Respirez, c’est l’été…

    Plus grand des petits festival suisse, ou plus petit des grands ? Toujours est il que ce festival Caribana, possédant une programmation démentielle et éclectique, constitue une mise en bouche impressionnante avant l’arrivée un mois et demi après de son grand frère le Paléo et son tout historique…

    Qu’a donc cette région pour avoir cette culture du festival, de la communion autour de la musique…Les bords du Léman, Montreux, Nyon, Lausanne, ont toujours enfanté de pur moments rock…de Jimmy à Noir Désir…pour pouvoir attirer tous les grands noms chaque année :

    Ecoutez plutôt : Pixies, Queens of the Stone Age, I AM, Blood Red Shoes, Max Romeo, ska P…

    Des sacrées têtes d’affiches qui raisonnent aisément dans les têtes de tous les festivaliers de juillet…

    Ajoutez à cela des DJs en masse pour animer vos fins de soirées, et une journée dédiée aux ados le dimanche pour pouvoir vous reposer…et vous avez de quoi passer 4 bonnes soirées du mercredi 4 au dimanche 8 juin prochain.

    3 scènes, 6000 personnes pour profiter de ces grands noms…l’été est (presque) là…profitez en..

    Rien que pour le plaisir de voir ces monuments de grunge, de stoner, de (vrai) rap francais, de ska…bref de Musiques…planter sa tente sur les berges du Léman vaut le coup d’œil et vous permettra en plus…de faire du repérage pour le Paléo…

  • Caribana Festival J2 :
    le jeudi 5 juin 2014 à 19h30 Plage, Crans-près-Céligny

    Grande Scène

    Kodaline
    (indie Pop-rock)

    Miles Kane
    (Rock indépendant)

    Queens of the stone age
    (Rock stoner)

    Scène du lac

    Aliose
    (Chanson française)

    George Barnett
    (Alternative Pop)

    The Crags)
    (Rock)

    Scène DJ

    Xinobi
    (Nu Disco / House/ Deep)

    Keiko was great
    (Nu Disco /houtse)

    Mr Chug
    (all styles)

     

    Portes 17:30

     

    Jusque fin mai : 74CHF / 66(réduit) / 8 (enfant)
    au delà : 83CHF / 75 (réduit) /8 (enfant)

    localiser

    adresse

    Route de Suisse


    Crans-près-Céligny (CH)
    complément

    Emplacement du Caribana Festival

Portfolio

Hammersmith Odeon, en 2008 Hammersmith Odeon, en 2008 Hammersmith Odeon, en 2008 Hammersmith Odeon, en 2008 Hammersmith Odeon, en 2008
Queens Of The Stone Age - Go With The Flow
Queens Of The Stone Age - Smooth Sailing

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.