> Mag > Musique > Rendez-vous en terre inconnue

Rendez-vous en terre inconnue

mardi 22 janvier 2013 par Olivier Dutertre CC by-nc

L’association Minimal Chords propose pour un coût modique un passeport vers une musique inouïe, déroutante. Embarquement prochain sur les quais du Brin de Zinc.

Décrire la musique du Singe blanc n’est sûrement un exercice aisé, car nous entrons là en terra incognita sonore.

Leur musique, à la fois bricolée et tordue, cache une bonne dose de technique math-rock derrière une attitude régressive et un peu potache. Le canular n’est jamais loin et un esprit dada imprègne leur musique, capable d’aligner musiquette entêtante et déferlement rock débridé.
Leurs hymnes tribaux et régressifs, ponctués d’onomatopées renvoient à la musique Zeuhl [1], tandis que leur capacité à procéder à des collages sonores acrobatiques peut les rapprocher de groupes comme Mr Bungle.

Le trio de Metz creuse avec obstination depuis plus de 10 ans déjà (et quatre albums) le sillon d’une musique complètement singulière.
La composition du groupe, avec seulement deux basses et une batterie, est franchement inhabituelle. Ces gaillards semblent bien décidés à ne se plier à aucun code.

La première partie sera assurée par une toute jeune formation de Chambéry,Oyohualli, qui amène aussi sa dose d’étrangeté, en lorgnant du côté d’un Free Jazz arty et atmosphérique.


    Qui est Minimal Chords ?

    D’une stabilité exemplaire, cette association existe sans discontinuer depuis 2004, avec un seul changement au bureau depuis l’origine.

    Montée à l’origine par des musiciens dans un souci d’entraide, de partage d’information et de moyens sur la scène locale chambérienne, l’association s’est installée durablement dans le paysage.

    La publication d’un fanzine, qui serve en même temps d’annuaire à la scène locale a été longtemps une activité importante (aujourd’hui suspendue, les modes de communication des groupes ayant évolué).

    L’association assure aussi la distribution de production discographique de la scène locale (ou plus largement indépendante) chez différents disquaires de l’agglo chambérienne.

    Et bien sûr l’élément le plus visible de leur activité est l’organisation ou le support de concerts. Longtemps dans les locaux Larsen, aujourd’hui également dans différentes salles de l’agglo.

    L’association va bientôt franchir le cap des 100 concerts, ce qui en fait sans conteste un exemple de persévérance et d’implication.

    Vous pouvez également retrouver la sélection musicale de l’association sur l’excellente radio Ellébore, chaque mardi soir pendant deux heures distinctes (21h-22h pour une sélection métal et 22h-23h plus orientée indie). De quoi rester en contact avec les tendances du rock.

    MChords sur le web


  • le singe blanc + oyohualli :
    le mardi 29 janvier 2013 à 21h00 Brin de Zinc, Barberaz

    Programmé par Minimal Chords

    entrée 5€

    localiser

    adresse

    3 ZA de la Peysse


    Barberaz (F)
    complément

    Chambéry voie rapide sortie #19 (La Ravoire) - Direction Barberaz

    04.79.68.91.15

    http://www.brindezinc.fr/

Notes

[1des titres comme Onktoï, Zqwuëg ou encore Zizanzoizanziz rappellent le kobaïen

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.