> Mag > Écrits > Résonance Gypsy

Résonance Gypsy

dimanche 24 juin 2012 par Aurélie Gravallon Combier CC by-nc

L’envers du fantasme collectif nourri par l’admiration ou la fétichisation...

JPEG - 10.5 ko
Les Tsiganes

Si le festival était un moment privilégié de rencontre entre deux cultures, la question tsigane reste un sujet d’actualité très développé en littérature. Les Editions Harmattan, notamment, publient de nombreux ouvrages sociologiques dont "Les Tsiganes entre nation et négation", et" Les Tsiganes, l’intégration éprouvée" de Mathieu Plésiat. Deux manières d’aborder sérieusement et plus finement le phénomène de discrimination qui perdure à l’encontre des tsiganes, des gitans, des manouches, des "Roms" depuis des décennies et toute la difficulté de définir une identité culturelle dans laquelle les représentants eux-mêmes ne se reconnaissent pas forcément. Pléthore d’ouvrages

JPEG - 9.3 ko
Les Tsiganes 2

musicaux. Le Jazz Manouche, le Flamenco, la peinture, le cinéma, l’art et la danse participent grandement à la révélation de tout un peuple en souffrance comme à sa valorisation, sans réduire les hommes à de simples faiseurs de paniers d’osier, et les femmes à des diseuses de bonne aventure, une persistance rétinienne qui occulte les véritables origines et la richesse d’un peuple dont les valeurs ne sauraient être différentes des nôtres. Les valeurs familiales omniprésentes. Le respect des générations. Le besoin d’indépendance.

JPEG - 7.7 ko
Le Chant des Gitans

Aux éditions Albin Michel, "Le chant des gitans" de Fernanda Eberstadt offre un regard plus intérieur, intimiste que l’on pourrait presque qualifier de réaliste. "Fascinée par la musique et le chant des Gitans, Fernanda Eberstadt va, peu à peu, pénétrer une communauté, la plus grosse communauté gitane d’Europe occidentale de Perpignan dont elle dresse le portrait à travers son histoire, ses traditions, sa culture et son quotidien en abordant l’envers du fantasme collectif nourri par l’admiration ou la fétichisation. Une facette moins reluisante, les quartiers qui obéissent à leurs propres règles. Des combats de coq clandestins...

Miguel Haler, Matéo Maximoff, Tony Gatlif... romanciers, écrivains, cinéastes, toute une oeuvre humaine qui démontre l’immense intérêt que la culture tsigane et gitane éveille en nous et éveillera certainement encore longtemps.

A découvrir...

Voir l’article Gypsy Lyon Festival
http://rictus.info/gypsy-lyon-festival.html

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.