> Mag > Musique > Révolution musicale

Révolution musicale

jeudi 24 janvier 2013 par Alain Levy-Valensi CC by-nc

El Comunero reprend, revisite et fait revivre des chants révolutionnaires de la guerre d’Espagne. Une énergie bien rock au service d’un message de révolte.

S’il est des histoires qui se sont déroulées aussi en musique et qu’il est essentiel de rappeler et de transmettre, celle de la guerre d’Espagne en est une. Les membres du groupe n’ont pas voulu oublier l’histoire des combattants de la liberté et d’une Espagne brutalisée par les fascistes. Résolus à continuer à raconter ces histoires à leur façon, car ils savent que la mémoire est l’ennemie des oppresseurs, ils réveillent l’émotion d’un souvenir et d’un espoir qui semblent résonner des tombes des disparus.

Un spectacle digne comme un poing levé !

Qu’il ne faut absolument pas manquer au Brise Glace le 31 Janvier !

«  Un groupe qui (ré)interprète, dans les sonorités, les tempos, les rythmes actuels, le répertoire républicain espagnol. Ces chansons de lutte sont le plus souvent calquées sur d’anciennes mélodies populaires, du XIXe et du début du XXe siècle. 

"El Comunero" "rockise" ce répertoire emblématique, symbolique, voire mythique, sans le trahir, ni le frelater ; il reste fidèle aux fondamentaux, au contenu historique, et les projette dans l’univers et les luttes d’aujourd’hui. Le résultat, tonique, qui féconde et fertilise, fédère, est d’une qualité qui mûrit à chaque concert. 

Les musiciens qui accompagnent Thomas sont des musiciens venus de "L’Air de rien", "Les Hurlements d’ Léo", "Anakronik Electro Orkestra", etc. Chacun apporte sa couleur, son cachet, à la clarinette, au violon, à la contrebasse, au "cajón", à l’accordéon... Ces artistes ne sont pas là au seul service du chanteur, mais fusionnent dans une création pêchue, étonnante d’actualité, et en devenir.  »

Jean Ortiz

Certains ont encore en tête les contes que leur racontaient leurs parents, avec des monstres, des loups, des princes et des magiciens sans âge. Tomas Jimenez n’a pas voulu oublier l’histoire de son « abuelo », combattant de la liberté dans une Espagne brutalisée par les fascistes. Les loups y arboraient les flèches de la phalange, les monstres la croix gammée, les princes le drapeau rouge ou noir, mais pas de magicien sans âge pour que tout ne soit qu’un bien mauvais rêve. Aujourd’hui, Tomas est résolu à continuer à raconter ces histoires à sa façon car il sait que la mémoire est l’ennemie des oppresseurs.

Un concert qui sera effectivement chanté en espagnol, mais rempli de musique festive, une ambiance dont on rêve souvent et que le Brise Glace nous invite à vivre pleinement.

En lien avec le concert : 



Vendredi 1er février - 20h00 – Cinéma de Novel



Projection de «  La Traversée Solidaire  » (52mn)


En présence de Jean Ortiz, coréalisateur du film et maître de conférence à l’Université de Pau.

Pour plus d’infos sur le groupe : www.elcomunero.fr

  • El Comunero :
    le jeudi 31 janvier 2013 à 21h00 Le Brise Glace, Annecy

    Chanson espagnole

    El Comunero reprend, revisite et fait revivre des chants révolutionnaires de la guerre d’Espagne. Une énergie bien rock au service d’un message de révolte.

    Entrée : 8€ 13€ 16€

    localiser

    adresse

    54 bis Rue des Marquisats
    ANNECY

    complément

    SMAC de la région Annécienne

  • La Traversée Solidaire :
    le vendredi 1er février 2013 à 20h00 MJC Novel

    En lien avec le concert du Brise Glace (El comunero)

    Sur l’histoire de la révolution espagnole

    

Projection de « La Traversée Solidaire » (52mn)

    
En présence de Jean Ortiz, coréalisateur du film et maître de conférence à l’Université de Pau.

    localiser

    adresse

    Place de l’Annapurna
    ANNECY

El comunero - Sigue luchando : nouvel album - Sortie le 8 octobre
Captation réalisée au Mix’Art Myrys de Toulouse le 14 janvier 2012, en compagnie du dessinateur Bruno Loth.
Sortie du nouvel album, Sigue Luchando : 8 octobre 2012.
Que la tierra te sea leve, comunero !
Elladan32

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.