> Mag > Écrits > Romance de Mars

Romance de Mars

vendredi 4 avril 2014 par Félix Chotin CC by-nc

Selon l’auteur, déjà martien au sens figuré et qui aspire à l’être au sens propre, « cette BD contient des images de femmes nues, un chat mignon, des dinosaures, des considérations sur l’art, la vie et la société, d’une naïveté et d’un optimisme sidérants, et des approximations scientifiques discutables. »

La « Romance de Mars », de Bruno Bellamy, doit son existence suite à un défi que son pote Tomkat, autre dessinateur talentueux, lui avait lancé. Cela consistait à livrer tous les mois sur leurs blogues respectifs quelques planches de BD sur un thème qui changeait à chaque fois.

Mais ce n’était apparemment pas suffisant pour Bruno Bellamy, qui s’est trouvé un défi dans le défi en s’obligeant à en faire une histoire continue. On a pu ainsi suivre les aventures d’un dessinateur terrien et son idylle avec une martienne. Ce fil, aussi rouge que la planète du même nom, sert de support pour différentes considérations scientifiques, réflexions philosophiques, coups de gueule et utopies.

Le résultat est une œuvre très personnelle, d’autant plus que l’auteur n’hésite pas à se mettre lui-même en scène dans cette histoire. Bien entendu, les bellaminettes, qui ont fait sa renommée d’illustrateur, sont très présentes. Compte tenu des conditions d’urgence dans lesquelles ces planches ont été conçues, ce sont des pages en noir et blanc et avec moins de finitions que dans ses précédents albums. Loin d’être un handicap, cela lui donne une énergie qui permet d’apprécier la patte de l’artiste.

Pour le passage du site web au livre, Bruno Bellamy a néanmoins procédé à quelques retouches, notamment pour le lettrage et le cadrage. La lisibilité en est encore meilleure, et sans perdre le côté spontané du dessin qui fait tout son charme. L’ouvrage est agrémenté de petits suppléments bienvenus : préface de Marc Bati, hommages de différents dessinateurs, avec quelques planches de Tomkat qui racontent l’origine du projet et des notes sur la genèse de l’album.

Noir et blanc, style nerveux, petit format (A5), on pourrait presque se croire dans un manga, genre que l’auteur ne renie d’ailleurs absolument pas et auquel il fait de nombreuses références et emprunts. Mais l’influence principale est sans aucun doute celle de son mentor Mœbius, dont Bruno Bellamy se montre un digne héritier.

On soulignera que pour cette Romance de Mars, Bruno Bellamy est non seulement scénariste et dessinateur, mais aussi éditeur.
Décidément, il relève tous les défis.

Pour commande directe à l’éditeur

<cite|livre|titre=Romance de Mars |auteurs=Bruno Bellamy |lieu=2014 |pages=148 |isbn=979-10-93530-00-0 >

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.