> Mag > Musique > Roms Hongrois : Amarisi Amari

Autour d’un titre

Roms Hongrois : Amarisi Amari

mercredi 12 octobre 2011 par Gaspard Hauser Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Chanson emblématique des tziganes Hongrois, Amari si Amari à été reprise et interprétée par de nombreux groupes.
Nous vous proposons de comparer différentes versions venues des quatre coins de l’Europe disponibles sur le net.

Avant de vous laisser en musique, rappelons que la communauté des Roms Hongrois fait l’objet d’une controverse brûlante.

D’un côté, des milices d’extrême droite attaquent leurs villages à la grenade, fusil et cocktail Molotov, tuant femmes et enfants : Voir sur RFI

D’autre part un gouvernement qui déclare chercher à intégrer les Roms avec un programme à la fois volontaire et ouvert. Un régime cependant qualifié d’autoctratique par les intellectuels. Vous pouvez télécharger ci-dessous le document officiel (le site, mais ça risque de ne pas être facile) exposant la position du Ministère des Affaires étrangères de Budapest :

PDF - 849.8 ko
télécharger - Ministère des Affaires Étrangères Budapest. www.kum.hu Ministère des Affaires Étrangères Budapest. www.kum.hu

Enfin, une opposition qui dénonce la mise en place par le gouvernement de ce qui ressemble, selon elle, à des camps de travail nazis ou soviétiques : Voir sur Euractiv

Dans tous les cas, c’est bien la culture qui est au cœur des débats.

Heureusement —car c’est la principale ressource du peuple Tzigane— pour la musique, les roms ne sont pas en peine d’intégration. La preuve en vidéos.
Vous allez découvrir successivement (Désolé, elles ne sont pas dans l’ordre, mais il y a un lutin malicieux sur l’administration du site qui fait des siennes) :

Une première version (Csókolom - Kéren Chave) classique et avec les paroles traduites en anglais,

Une seconde (Balcony Players) plutôt festive,

Une troisième (Kispesti Lakatos) très Rom. Ne ratez pas l’improvisation vocale qui commence vers les deux tiers du morceau.

Une quatrième (Le Fran Palermo ), minimale : ils sont bons les petits jeunes !

Et enfin une cinquième (Balkanize), dansée.

Étonnant non ? Évidemment, vous n’êtes pas obligés d’aimer la musique tzigane hongroise !

Si vous aimez ça en revanche, vous pouvez trouver bien d’autres versions.

Balkanize ! plays Amari Szi Amari, Shari dances
Version dansée
Punkypug
LE FRAN PALERMO ORCHESTAR•AMARI SZI AMARI (minimal rehersal)
Version minimale
Folktour
Kispesti Lakatos Gyula enekel - Amari si, Amari....
Version Gipsy
miklos52
Csókolom - Kéren Chave
Version traditionnelle, avec la traduction des paroles en anglais
PDLennartsson
Balcony Players - Amari Szi Amari
Version jeune
OnceUponAFestival

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.

Voir les 2 commentaires

Les commentaires de cet article