> Mag > La Vraie Vie > Trouver la joie (1)

Les affects

Trouver la joie (1)

jeudi 6 septembre 2012 par Michel Ly CC by-nc

De retour de congés, journaux et émissions, payants et gratuits ont repris leur thème favori : la CRISE.

C’est dans ce contexte que je vous invite à trouver la joie, dans l’écoute simple d’une chanson de Prévert, interprétée par Yves Montand

Il s’agit du Cireur de souliers de Broadway...

Qui parle de chômage ?
De travaux sous-payés effectués par des gens surqualifiés ?
De stress, de mails, d’urgence permanente ?
De pauvreté.

Tout cela existe, et se développe, et c’est bien triste.

Tout cela n’est pas nouveau. Qu’on songe à la crise de 1929.

Et même quand c’est dur, quand c’est sans grand espoir, quand le ciel est tout noir, comme à Harlem, le Cireur de souliers trouve sa lumière.

Une texte merveilleux de Jacques Prévert.
Une musique raffinée de Henri Crolla.

Et le miracle de l’interprétation d’Yves Montand.

Le blues...à la fois la lumière et la tristesse. De ce contraste naît la joie.

Une joie simple, pas chère, trésor des moins-que-riens, des pauvres, des intouchables...

Perle rare pour les nantis, qui trop souvent cherchent la joie ailleurs qu’en un reflet du Soleil.

Joie insensible aux civilisations, aux religions, aux communautés.

La joie universelle donnée par les poètes et les musiciens.

A lire, à écouter, à imiter peut-être bien.

Paroles

Extrait

A vos souliers, messieurs mesdames...

Yves Montand - Les cireurs des souliers de Broadway
Montand chante Prévert (1962)
layne867

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.