> Mag > Arts > Un œil sur Richard Bellia

Un œil sur Richard Bellia

lundi 24 juin 2013 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

Photographie et rock peuvent faire bon ménage ensemble, et tout ça peut porter un nom et éblouir son monde en épatant la galerie de photos en argentique qui valent de l’or : et ce nom est Richard Bellia. Zoom sur ce photographe vivant dans la ville des frères Lumière avec pour seul objectif de nous faire aimer encore mieux la musique en atteignant pourquoi pas le nirvana après un clash et une bonne cure de rock ’n’ roll…

Tout commence dans l’Est de la France, donc imaginez le décor, le temps n’est pas génial, la grisaille des anciennes villes minières n’est pas forcément enthousiasmante. Mais cette région est aussi réputée pour révéler quelques personnalités étonnantes que ce soit par exemple Michel Platini pour le monde du football, ou encore Nadine Morano pour le monde du comique… Trêve de plaisanterie ! C’est donc dans cette belle région de France que Richard Bellia grandit avant de s’installer à Lyon où il vit depuis des années. Entre temps, il a vécu et a travaillé partout en France, en Suisse, en Europe et en Angleterre pour faire de la photo, de la presse, de la radio, des reportages. Richard est photographe et aura donc l’occasion d’être plongé dans le monde des médias et de bien comprendre ce qui se passe dans les coulisses du cirque médiatique.

Le photographe s’épanouit grâce à la musique, et au rock en particulier qu’il adore. La photo est aussi un moyen d’approcher les artistes et les groupes dont il est admirateur. C’est ainsi que Richard tissera par exemple des liens avec Nirvana avant leur explosion médiatique, ou encore avec Robert Smith de The Cure et Joe Strummer de The Clash pour en citer quelques-uns…


Au fur et à mesure des années, Richard va se constituer une collection fabuleuse de photographies reconnues pour leur valeur artistique (il a un vrai regard, un vrai œil de photographe) et pour leur valeur historique (ce sont des témoignages pouvant entrer dans la légende de certains artistes reconnus dans le monde de la musique). Il convient de préciser que le photographe sait aussi découvrir des talents musicaux avant bon nombre de personnes, il a le flair et le feeling pour débusquer des artistes et groupes qui passeront de la situation de simples inconnus du grand public à celle de stars nationales ou internationales… Par exemple, quand il rencontre Nirvana à Londres et qu’il propose ses photos à différents titres de la presse, personne ne semble intéressé car le groupe n’est pas connu à ce moment-là, ce qui changera quelques mois plus tard… « The right man in the right place » on pourrait dire… Il sait être là où il faut au bon moment pour pouvoir immortaliser des instants éphémères magiques grâce à la photographie [1]

Plus sérieusement, Richard Bellia propose de sublimes photographies pouvant accompagner et illustrer la bande son de votre vie si vous êtes plongés d’une manière ou d’une autre dans la musique.


Richard est donc propriétaire d’un patrimoine photographique qu’il peut montrer grâce à de belles expositions et à de beaux livres. L’époque où il courait partout pour prendre des photos pour la presse est révolue. Finie cette période où il a bien connu ce qu’était le monde de la presse et des médias (aujourd’hui encore, un monde pas facile pour la photographie, pas toujours reconnue à sa juste valeur). Finies les photos achetées pour une misère par certaines grosses boîtes dans le monde de la musique ou de la presse. Fin aussi de certaines obligations professionnelles n’incitant pas toujours à faire des choses intéressantes et créatives, la fin d’un statut de galère où n’existe pas de véritable indépendance.

Aujourd’hui, Richard Bellia est reconnu en tant qu’artiste et atteint une reconnaissance proche de certains de ses sujets de photographie d’ailleurs. Il expose partout en France, en Europe, et même dans le monde (aux USA par exemple), à l’occasion de différents évènements musicaux et culturels divers. Ses livres de photographies permettent de montrer « un œil sur la musique » (expression reprise comme titre d’un de ses livres qui va ressortir bientôt dans une version enrichie). Depuis ses débuts jusqu’à nos jours, ça fait bien plus de trente ans de musique passés sous l’objectif pour le plus grand plaisir des groupes, artistes, fans et mélomanes en tous genres… Avec bien sûr une prédilection pour le rock, cette musique revendicatrice, provocatrice, et énergique, à l’image de Richard.

Le photographe a la particularité d’être un fervent et farouche défenseur et praticien de la photographie en argentique, ce qui fait de lui une rareté dans le monde actuel, noyé sous les tonnes de numérique. Ça ne fait que renforcer son identité et son originalité. Il ne tarit pas d’éloges sur la photographie argentique qui pour lui donne les images les plus belles, vivantes, et vraies surtout. L’argentique, c’est de la chimie, c’est de la vie… Ce qui n’est pas le cas du numérique. Il est possible de parler avec Richard pendant des heures de la qualité des appareils photo, du matériel à utiliser, que ce soit pour les objectifs, la pellicule ou le papier, les tirages, le développement…

Un verre à la main, en écoutant de bons vinyles, tout en écrivant de bons mots sur les réseaux sociaux sur Internet, voilà comment pourrait se passer votre rencontre avec Richard,qui continue à émerveiller par ses belles photographies qui vont vous faire entrer dans un monde fabuleux : celui de l’art et du rock ’n’ roll !

Vous pouvez admirer les photos de Richard Bellia et suivre son actualité sur son site : http://www.richardbellia.com/

Richard Bellia présente « Un oeil sur la musique »

Notes

[1ok, cette dernière phrase pseudo-poétique typique de nombreux photographes, j’aurais pu m’en passer, mais elle est tellement pas originale qu’elle me fait rire donc je la garde finalement…

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.

Voir les 2 commentaires

Les commentaires de cet article

  • Le 27 juin 2013 à 02:27, par penny-laine truc En réponse à : Un œil sur Richard Bellia

    C’est superbe ! Du coup je cherche le livre mais il a l’air épuisé ?

  • Le 27 juin 2013 à 10:35, par Jean-Pierre Biskup En réponse à : Un œil sur Richard Bellia

    Bonjour. En effet, la première édition du livre "Un Oeil sur la Musique" a été un succès et tout a été vendu... Mais du coup, il y aura une prochaine édition de ce livre avec encore plus de photos, encore plus de groupes et artistes ! Un peu de patience donc... En attendant, il est toujours possible de voir ce que fait Richard (et de suivre son actualité) sur son site ou sur les fameux réseaux sociaux (où il est assez présent et actif), et il peut proposer quelques livrets, catalogues, et photographies au choix à la vente pour les personnes intéressées.