> Mag > Musique > United Guitars, l’album guitare !

United Guitars, l’album guitare !

jeudi 30 janvier 2020 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

United Guitars se présente comme un collectif de guitaristes ayant oeuvré ensemble pour proposer un album collaboratif où la guitare électrique est reine dans un contexte de musique instrumentale. Le résultat est plus que probant avec une richesse et une diversité musicale entre rock, metal, blues, jazz rock et fusion. Si vous aimez la guitare et le rock, vous savez quoi écouter !

Comme vu dans un précédent article, le projet de United Guitars a pour but de rendre hommage à la guitare et à la musique instrumentale. Ici il s’agit de guitare électrique avec une dominante rock, même si les styles abordés sont variés (rock, blues, blues rock, hard, heavy, metal, jazz rock, funk, world music, fusion...).

Un premier volume est donc sorti, et on attend pourquoi pas d’autres belles choses pour la suite... L’album mérite d’être écouté plusieurs fois pour pouvoir en apprécier toute la valeur. L’album se présente sous la forme de deux CD où l’ordre des morceaux a toute son importance dans l’écoute.

CD 1

Tout commence avec "Vaisseau Amiral", une composition instrumentale signée par Axel Bauer qui a plutôt l’habitude de composer des chansons. Le résultat est plus que positif, et on peut entendre différents solistes s’exprimer sur du rock instrumental : Julien Bitoun, Quentin Godet, Norbert "Nono" Krief (Trust) et Axel Bauer. Il y a variété dans les interventions avec des guitaristes aux styles différents mais ayant comme point commun le rock.

"Melody For Beggars" du guitariste Nym Rhosilir ouvre l’album sur le metal pur et dur avec des interventions de spécialistes du genre dont le compositeur lui-même mais aussi NeoGeoFanatic, Manu Livertout et Ludovic Egraz. Un morceau puissant et rentre-dedans !

"In Stages" de Youri De Groote, peut-être le plus français des guitaristes belges, avec comme invités notre Norbert "Nono" Krief national et Fabrice Dutour qui sont comme des poissons dans l’eau dans un titre entre blues et rock qui envoie. Youri non plus n’est pas en reste avec son jeu à la guitare tout en virtuosité et finesse mélodique.

"Back To Earth" est signé du guitariste blues Fred Chapellier. Pur morceau blues électrique, avec les interventions en solo de Ludovic Egraz et Axel Bauer.

"As Years Go By" revient à du rock metal avec Manu Livertout tout en virtuosité. Il propose un morceau bien dynamique, original et pêchu où les parties en solo sont partagées entre lui, François "Shanka" Maigret (No One Is Innocent) et NeoGeoFanatic.

"Boulevard des Onanistes" : composition de Yoann Kempst (guitariste originaire de Savoie) entre rock, afrobeat, world music, jazz rock... Un morceau beau, riche musicalement, avec du groove, où là aussi les interventions en solo sont partagées à plusieurs entre Yoann et les guitaristes Régis Savigny et Jean Fontanille. Un morceau original qui permet de donner encore plus de variété à cet album.

"Symbole" enfonce le clou en matière d’originalité en proposant un morceau instrumental d’abord planant et aérien qui monte progressivement pour arriver à un style de metal djent moderne. Pierre Danel et Quentin Godet se partagent ici les parties de guitare.

CD 2

"Us Vs Them" ouvre la deuxième partie de ce double album avec un retour au metal plus classique et à de la musique instrumentale inspirée de guitar heroes. Du rock metal instrumental de haute volée où se croisent les guitares de Ludovic Egraz, Anthony Magro, Nym Rhosilir et Saturax.

"Tourette Syndrome" de Jean Fontanille propose avec ce titre de la fusion entre rock, jazz rock et funk pour changer un peu du rock metal. Les parties de guitare en solo sont partagées entre l’extra-terrestre Richard Daudé, Yvan Guillevic, Xavier Lacombrade et Jean lui-même.

"Swedish Sausage Fest" est un morceau festif de Julien Bitoun aux allures parodiques mais finalement bien rock’n’roll... Côté solo, Julien est de la fête avec Régis Savigny et Saturax.

"Rainy Day in Brooklyn" d’Yvan Guillevic est un morceau aérien et mélodique dans un style proche de Jeff Beck. Les invités sont Fred Chapellier et Judge Fredd qui comme Yvan trouvent leur place aisément dans ce contexte musical.

"At the End of the Road" de Fabrice Dutour est entre blues rock et hard, et c’est donc l’occasion de pouvoir réunir dessus pas mal de guitaristes comme Youri De Groote, Axel Bauer, Fred Chapellier, et Julien Bitoun.

"ExOgen" revient à du metal qui envoie avec un morceau composé de différentes parties et ambiances. Aux côtés du compositeur NeoGeoFanatic, on retrouve en solo le fameux Gus G (Ozzy Osbourne), Yoann Kempst, et François C. Delacoudre.

"Lone Ranger" continue dans le metal, mais dans une veine plus fusion et folle, c’est une composition de Richard Daudé. Ode à la guitare électrique moderne qui envoie entre rock metal et fusion avec en solo Richard Daudé, Rick Graham, et Pierre Danel.

"United Anthem" finit de manière mélodique et entêtante ce double album. Saturax, fan de Satriani, en est l’auteur et partage les soli de guitare avec l’alien Richard Daudé et Judge Fredd.

Bilan : un bel hommage à la guitare rock

L’album, ou plutôt le double album, est une ode à la guitare électrique, notamment rock mais pas seulement. C’est aussi un bel hommage à la musique instrumentale qui a cette particularité de sembler pouvoir dépasser toutes les limites. Mention spéciale aussi à la section rythmique basse (François C. Delacoudre) et batterie (le savoyard Morgan Berthet, Yann Coste) qui a bien su accompagner tous les guitaristes du projet dans différents contextes musicaux. La musique est variée et riche tout en restant accessible à tout le monde. Bref, si vous aimez la guitare et le rock, il faut écouter United Guitars ! On attend des suites à ce projet, et ça commence notamment avec un super weekend dédié à la guitare à Paris (voir la vidéo).

A suivre ! Site : https://united-guitars.fr/fr

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.