> Mag > Musique > Alphastate, rock façon Daydreaming

Alphastate, rock façon Daydreaming

jeudi 5 février 2015 par Isa Guignet CC by-nc

Le groupe nyonnais vernit son premier album « A » en terre bien connue, à l’Usine à Gaz, à Nyon. Un tant soit peu stressés mais enthousiastes, les gars sont prêts pour une soirée des plus rock’n roll.

Cinq musiciens, cinq amis de longue date ! Alphastate, ce sont des artistes de la région de Nyon dont les membres fondateurs ont débuté leurs répètes il y a maintenant dix ans au fond d’un garage, comme tant de groupes !

Depuis 2010, Julian, Fabrice, Nicolas, Tiago et Martin s’entraînent et créent leur musique plusieurs fois par semaine, dans le but un jour d’enregistrer un album. D’abord soft, leur rock a évolué durant toutes ces années pour devenir plus entraînant, plus dynamique. Aujourd’hui, leur objectif se réalise enfin, avec l’arrivée de « A », premier album comprenant treize titres. Entretien avec les artistes.

Isa.Guignet : Alphastate….quelle explication à ce nom ?

Alphastate : L’état alpha est un état intermédiaire entre l’éveil et le sommeil, une sorte d’état second. C’est un état d’alerte relaxé dénué d’efforts. Les ondes alpha, 8-12 Hz, produites par le cerveau humain sont associées à la relaxation, la méditation et à ce que l’on appelle le "daydreaming". On a comme volonté de produire un style de musique représentatif de cet état, des sonorités planantes, entre réalité et rêve.

Comment définiriez-vous votre genre musical ?  

Le terme indie rock est celui qui se rapprocherait le plus de ce qu’on fait, même s’il reste encore trop large. La définition de notre genre musical nous pose toujours problème. A nos débuts, on était plus dans du soft rock mais depuis quelques temps, nos compositions sont plus entraînantes. Dans le fond, peu nous importe la qualification de notre son tant qu’on prend notre pied et que ça se ressent.
 
Que désirez-vous transmettre et partager avec votre musique ?

On veut s’amuser et communiquer notre plaisir. Ça se résume à ça ! C’est déjà pas mal non ?

 

JPEG - 722.2 ko

 
Vous avez mis pas mal de temps à produire ce premier album. Que représente-t-il pour vous ?

Cet album est l’aboutissement de plusieurs années de répètes et nous en sommes très fiers. C’est vrai que c’est aussi une sacrée sensation d’avoir le fruit de sa créativité entre les mains. On était tous émus quand on a reçu les albums.

Près de 150 spectateurs sont prévus au vernissage…Le trac ?

Oui bien sûr ! Mais ça fait partie du jeu. On a des appréhensions, mais rien qui ne soit pas gérable. Il nous semble qu’on est plus ou moins prêt. Et il faut bien qu’il y ait un peu d’improvisation, sinon ça ne serait pas assez rock’n’roll !

Jouer à Nyon est pour vous....

C’était crucial pour nous de faire ce vernissage à Nyon, sur « nos terres ». Jouer à domicile présente de nombreux avantages, pratiques et psychologiques. De plus, on a tous un petit historique avec l’Usine à Gaz, que ce soit en tant qu’artiste ou que touriste. Ce choix s’est donc fait naturellement.

Vos projets pour la suite de l’aventure…

On va commencer par essayer de tourner un peu en Suisse romande. On a quelques salles que l’on aimerait bien faire. Si on arrive à décrocher un ou deux festivals, ça serait assez génial. Pour le reste, on verra en temps voulu. Le prochain album suivra certainement assez vite, ce premier opus ayant été enregistré il y a un petit moment, on a pas mal de nouveautés en stock.

 
Enfin, pour conclure, que pensez-vous de la scène musicale romande ?

La scène musicale romande est très qualitative si on s’y intéresse. Il y a de nombreuses opportunités. Nous espérons que ce vernissage nous aidera à nous faire connaître et nous sommes d’ores et déjà impatients à l’idée de jouer sur d’autres scènes.

Alphastate sur web

  • Alphastate + Static Fence :
    le vendredi 6 février 2015 à 21h30 Usine à Gaz, Nyon

    Indie Rock +Folk Rock

    Vernissage de l’album « A » d’Alphastate

    Entrée libre

    Portes 21h

    localiser

    adresse

    1 Rue César-Soulié


    Nyon (CH)
    complément

    +41 22 361 44 04

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.