• Anselme Boix-Vives

    Arts

    L’exposition organisée au Musée des Beaux-Arts de Chambéry présente 80 œuvres reflétant l’univers singulier d’Anselme Boix-Vives, qu’on peut rattacher à l’Art naïf, brut, spontané. Un langage —présent dès les premières peintures— fait de peintures vives, de hachures, de pointillés, de taches, de virgules, de traits. Plus tard, il se mettra même au Ripolin pur.

  • Le festival nyonnais de l’hiver

    Musique

    « La côte » se réchauffe du 22 au 25 février sur les rives de Nyon, ce n’est pas l’œuvre d’un coup de vent du sirocco mais des Hivernales. Bientôt neuf ans, que ce festival nous régale avec une programmation de qualité.

  • On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans

    Cinéma

    Le festival de cinéma pour le jeune public aura lieu du 4 février au 11 mars 2018 dans plusieurs salles anné­ciennes, ainsi que dans le réseau du CDPC.

  • Einstürzende Neubauten

    Musique

    Einstürzende Neubauten à Antigel, un concert immanquable. Après mon précédent « gros » concert en « terra helvetica », Nick Cave and the Bad Seeds, impossible de rater la venue de son ex-guitariste et acolyte des années Berlinoises, le pèlerinage continue !

  • Direction Survet aux Tilleuls

    Musique

    J’avais entendu parler de DIrection Survet il y a quelques années, du fait de leur appartenance à Folkwelt, sans forcement voir la filiation de ce groupe avec la ligne du label, visiblement plutôt branchée sur les folklores du monde. Leur venue au Tilleuls va me permettre de découvrir sur scène le groupe, qui n’a sorti que deux albums (et une démo) depuis leur création au milieu de la décennie 2000.

  • Jolie voix de Mey

    Musique

    Ce jeudi de janvier 2018 dans le banlieue Chambérienne a lieu le concert d’Estelle Mey, suivi du groupe local Whitout my signature. En ce début d’année la fraîcheur ambiante rend d’autant plus accueillante cette petite salle de Barberaz qu’est le Brin de Zinc. Tout est fait pour qu’on s’y sente bien, la perspective de passer une bonne soirée est alors une évidence.

  • Voir aussi…

    Libre et humain à l’ère d’internet | Tattoo un jour, tattoo toujours... | Les panneaux de la vengeance | Tout l’argent du monde | Robotnicka, synth-punk d’avant le synth-punk | Thrash Metal Night au Fri-Son