> Mag > Arts > Arso, l’idiot qui veut faire rire.

Talent

Arso, l’idiot qui veut faire rire.

mercredi 19 janvier 2011 par Franz Narbah Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Il y a dix ans déjà que Lucien Mermet-Bouvier a pris une ferme résolution : « fini la jolie photo, à partir de maintenant je ne fais plus que des idioties ».

Il s’y tient et le résultat est probant.

Jugez par vous même.

Né à Lyon en 1943, ouvrier dans l’industrie dans une première vie, ce n’est qu’en 1967 que Lucien Mermet s’investit dans l’action culturelle. Il se fera connaître et reconnaître à Annecy où il dirige la MJC de Novel. Le Mironton, c’est lui. Les Tremplins de la Création, c’est encore lui.
Bien peu savent alors que derrière le dresseur de quartier, l’apôtre de la création des autres, se cache un artiste singulier.

Dans le secret méphitique de son laboratoire photographique, il cultive pendant toutes ces années un violon d’Ingres : la belle image.
Il réalise quelques courts et moyens métrages de cinéma expérimental, crée des tapisseries et collages, des photos-peintures. Et bien entendu il fabrique de belles images esthétisantes "comme tout le monde" se lamente-t-il aujourd’hui, "quel ennui !".

L’an 2000 sonne la fin d’un monde, l’entrée dans une troisième vie.

Il quitte l’action culturelle pour se lancer enfin dans sa véritable vocation. Il se pense en Arso "l’idiot qui veut faire rire le monde de ses travers, de ses incohérences, de ses maladresses".

JPEG - 19.9 ko

Lucien Mermet-Bouvier crée à présent des images qu’il nomme "Petites utopies réalistes", ou encore plus sobrement "Mes idioties". Il cite Yves Bonnefoy cependant qui parle de l’oxymore : "un art où la folie rôde".

Cela tient tout à la fois du surréalisme (mais en couleur), de l’image pieuse Saint Sulpicienne (mais on ne connaît pas le mythe auquel les rattacher), de l’image d’Épinal (mais drôles, même sans la légende).

Peut-être y a-t-il derrière ces géniales pitreries quelque chose comme une peur, celle de ne plus savoir déchiffrer le monde, ou bien celle de devoir un jour retourner à l’état originel de végétal. Peut-être toutes !

Aujourd’hui, il fête à sa manière ses dix ans en publiant en tirages numériques luxueux une série de beaux ouvrages qui forment ensemble une rétrospective de ses travaux de 2000 à 2010.

Trois sont déjà sortis et trois autres sont prévus.

JPEG - 809.9 ko
Zip - 30.4 ko
Rétrospective Mermet - Notes d’intention des ouvrages, descriptifs, liste (...)

Vous pouvez les commander.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.