> Mag > Cinéma > Cinémino : j’ai 10 ans !

Cinémino : j’ai 10 ans !

vendredi 7 janvier 2011 par Xavier Depraz Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Et oui, déjà !

En 2002, pour la première fois sur le bassin annécien, 3 salles art et essai s’associaient pour construire un projet commun et durable autour du cinéma jeune public (ou cinéma familial) et apprenaient à travailler ensemble, sans chef, dans un réel esprit d’équipe.

Un peu plus de 2000 spectateurs pionniers s’étaient réunis à la MJC Novel, à L’Auditorium de Seynod et au Renoir de Cran-Gevrier. Plus de 25000 entrées ont été totalisées sur l’édition 2010 : un record de fréquentation qui place Cinémino en seconde position des festivals de cinéma haut-savoyards, après le Festival d’Animation d’Annecy.

Entre temps, le Parnal de Thorens a frappé à la porte, le Renoir a cédé la place à La Turbine et l’Ecran mobile de Haute-Savoie est entré dans la danse pour proposer des séances Cinémino aux quatre coins du département.

Au-delà des chiffres, le succès de Cinémino repose avant-tout sur la relation de confiance avec les spectateurs qu’ont su créer les organisateurs du festival. On vient voir des films avec ses enfants en sachant qu’on ne sera pas déçu.

Cinémino, c’est aussi une image, celle de l’affiche, conçue depuis 8 ans par Fabienne Bonameau, qui a su, par son grand talent, incarner le festival. On s’arrache littéralement ses affiches, on les collectionne, on les offre.

Enfin, Cinémino c’est une politique tarifaire audacieuse : de bons films, à des tarifs très abordables (cette année la place est à 3,50€ avec l’abonnement valable dans toutes les salles)… Et dire que ce festival n’a qu’une seule subvention (celle du Conseil Général de Haute-Savoie) qui couvre à peine les frais communs de communication (affiches, brochures…).

Cinémino fait figure de parent pauvre à côté des géants Fifa ou Annecy Cinéma Italien… Mais, l’union faisant la force, la vitalité et l’énergie du collectif pallient cette modestie des financements. Tout le monde, du directeur au projectionniste, du caissier aux animateurs — sans parler des bénévoles de Thorens — est mobilisé à 100% durant ces quatre semaines autour d’une idée simple : le film doit parvenir dans les temps à la salle suivante, coûte que coûte, qu’il neige ou qu’il vente.

Cinémino, c’est aussi des rencontres (avec le réalisateur Jean-Michel Bertrand cette année), de nombreuses animations, des expositions, des goûters, des débats…

Bref, Cinémino c’est le pied ! Et pas uniquement pour les petits.

Les cinéphiles exigeants y trouvent toujours leur bonheur avec les reprises de classiques ou des bijoux du cinéma d’animation (par exemple cette année : la flûte et le grelot, deux courts métrages chinois des années 60 présentés en avant-première avant leur réédition.)

Les bougies seront soufflées le samedi 19 février 2011 vers 17h00, lors d’une journée festive avec deux ciné-concerts (Félix le Chat), des improvisations de danse, un concours de gâteaux, l’exposition des œuvres de Fabienne Bonameau… et j’en oublie.

Alors, n’hésitez-pas et Cinéminez-vous !

Du 16 février au 15 mars 2011

MJC Novel Annecy 04 50 23 86 96

La Turbine Cran-Gevrier 04 50 52 30 03

L’Auditorium Seynod 04 50 520 520

Le Parnal Thorens-Glières 04 50 22 47 71

http://www.festivalcinemino.org

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.