> Mag > Cinéma > Court-métrages en compétition n°3 (1re partie)

Festival d’Annecy 2011

Court-métrages en compétition n°3 (1re partie)

mercredi 8 juin 2011 par Alexandre Noyer Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Voiçi un résumé des programmes des court-métrage en compétition n°3 que j’ai vu hier.

Cette année je vais voir tous les court-métrages en compétition à Novel à 18h00 pour pallier le fait que la séance de 21h00 au théâtre n’existe plus.

Pas de queue (la salle est excentrée), prix moindre (2€50) ; par contre au niveau ambiance on repassera.
C’est très silencieux comme dans un vrai cinéma. Les auteurs n’étant pas présents et les gens dans la salle étant pour la plupart des Annéciens et non des festivaliers.

Cela dépend de ce qu’on recherche :
le côté bon enfant, avion en papier du théâtre avec les cris sur les génériques ou le coté tranquille studieux pour bien regarder les films avec un peu mal au genoux à la fin vu l’espacement entre les rangées de sièges.

J’avoue qu’entre les 2 mon coeur balance...

Cette année c’est la Pologne qui est à l’honneur...quoi...crzz.. excusez moi on me dit que c’est les USA...vous êtes sûr !...bon je confirme les USA à l’honneur...quoique j’ai un doute....

Sur les 2 programmes de court-métrages en compétition 3 & 4 que j’ai vu la majorité des films sont polonais et dans les autre programme aussi a priori...

Que ce passe-t-il donc en pologne cette année ?
Le peuple en à marre des Jumeaux qui les ont gouvernés et se révolte par la culture ?

Bon revenons à nous moutons.

PROGRAMME n°3

PL.INK ! de Anne Kristin Berge (Norvège/Pologne)

JPEG - 3.8 ko
PL.INK !

J’ai bien aimé, le trait est simpliste ( bonhommes batons).
Un homme peint un beau carré bleu et tout à coup voit une tache sur son oeuvre et découvre que son petit garçon lui a piqué de la peinture et barbouille le mur avec des dessins d’enfants... le père le poursuit pour le gronder et la garçon se cache dans le carré bleu du tableau et se retrouve dans un univers parallèlle fait de tache des peintures et d’objets qui cherche à les attraper...le père rentre dans ce monde avec son fils.

Nous voici partis dans un monde onirique à la little Némo avec des taches de couleurs en fond et une course poursuite par des monstres de couleurs qui veulent les rattaper (eux volant sur un piano)
Très joli graphiquement.
C’est de la 2D mais l’effet tache d’encre qui coule et très bien rendu.

KAPITÄN HU de Basil VOGT pour la Suisse

JPEG - 2.1 ko
KAPITÄN HU

C’est du gratage de péllicule (ca fait penser au carte à gratter de quand on était gamin en maternelle)

Là aussi un trait simpliste (bon en même temps la grattage de péllicule faut pas faire trop compliqué parce que si je vous donne une pointe de compas et une péllicule de 35mm et que je vous dessine moi la construction de notre-dame en image par image sur chaque case je suis pas sûr que vous ne mettiez pas autant de temps qu’il en a fallu pour construire la cathédrâle en vrai...
L’histoire est banal (un marin s’échoue dans les Alpes et n’arrive plus à remettre son bateau dans l’eau) mais les personnages du marin peureux , du vieux montagnard tranquille qui essaye de tirer profit de tout et de son fils qui ressemble au yeti fonctionnent bien et on passe un bon moment.

PATH OF HATE de Diaman NENOW pour la Pologne

JPEG - 3.6 ko
Path of hate

Une poursuite d’aviateur en 3D pendant la 2ème guerre mondiale (à priori)
Avec de belle prises de vue des avions faisant des chassé croisé dans le ciel..puis là ca dégénere le visage des aviateurs ensanglanté craque est ils se tranforment en démon sur une musique de hard rock...
On sent que l’auteur et fan de heavy-metal à la iron maiden et d’ailleurs ses démons semble tout droit tiré d’un vieux t-shirt de l’époque...
Si j’avais 15 ans j’aurai peut-etre aimé mais la ca ne passe pas
(et encore à 15 ans je n’écoutait pas de heavy-metal ou de hard mélodique mais plutot du punk rock...)
bref très beau techniquement mais le sénario ne m’a pas plus.

A MORNING STROLL de Grant Orchard pour la Grande-Bretagne

JPEG - 2.8 ko
A morning stroll

Une histoire racontée 3 fois de suite à differente époque
L’histoire c’est qu’on homme en bouscule un autre et voit une poule dans la rue qui frappe à une porte et attend qu’on lui ouvre.
Il essaye de l’attraper mais elle rentre juste à temps.
La 1ère histoire se passe en 1900 en noir et blanc avec un effet vieux film.
La 2ème histoire se passe actuellement (en couleur) avec tout les gadjets et travers de notre société.
La 3ème histoire se passe en 2059 et la je vous laisse imaginer ce qu’est devenu le monde.
Juste un indice je pense que l’auteur et Fan de film de Zombies.

C’est de la 3D, bien rythmé au style BD mais bien délirant sur la 3eme partie et la chute est rigolote

Voila la suite au prochaine épisode…

PS : Paths Of Hate a obtenu la mention spéciale du jury.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.