> Mag > Cinéma > Courts métrages N°3 en Compétition

Courts métrages N°3 en Compétition

vendredi 8 juin 2012 par Alexandre Noyer CC by-nc

J’ai vu la scéance de court-métrage d’animation en compétition programme n°3 au festival de cinema d’Animation d’Annecy et je vais vous en parler...

Plein de techniques d’animation différentes et plein d’univers différents avec 2 chefs d’oeuvres... Rien que ca ? me direz-vous, he bein oui je m’en vais developper tout ca.

Yonalure : Moment to Moment

JPEG - 25.1 ko

Ça commence avec un film poétique et onirique

de Ayaka NAKATA, Yuki SAKITANI pour le japon, en dessin et à l’ordi 2D.

La lune rend visite aux maisons de la terre qui sortent leurs petites mains et leurs petits pieds et qui veulent tous jouer avec elle.
La Lune aussi des pieds et ce qui est sympa dans l’anim ce sont ces déplacements.
En Effet lorsqu’elle fait un pas on n’a l’impression que ce n’est pas elle qui avance mais le decor que ce deplace.
Du coup avec ce principe ca donne un jeu de camera sympatique dans les dédalles de la ville.
La lune peut aussi changer de taille à volonté ce qui est pratique quand on est perdu dans une ville...
Et les maisons et la lune avec leur bouille toute mignones à la Bob l’éponge vous permettent d’oublier quelques secondes que l’Espagne à du mal à emprunter sur les marchés et que le front nationnal avoisine les 20% en France.
Bref un zoli rêve pour les plus petits et les plus grands...


Second Hand de Isaac King pour le Canada

JPEG - 13.8 ko

Mélange de plein de technique:des objets,des marionnettes,de l’ordi,du dessin.

C’est un film sur le fait de prendre le temps de vivre ou non
(et la dé-croissance opposé à la sur-consommation).

2 Maisons, dans l’une :un homme seul avec un vie millimétrée très stressé,actif (un homme préssé comme le dit Noir-désir) . Dans l’autre : un couple de retraités un peu baba-cool qui récupère tout et vie de bric et de broc et surtout qui prend le temps de vivre et de regarder la nature.

le 1er a des tics et est très caritural, il fait toujours les mêmes choses de la même manière et est imperturbable.
Il sur-consomme(il jette tout apres une utilisation) ce qui contraste avec les voisins qui prenne le temps font au fur a mesure des choses et répare des objets cassés avec ce qui leur tombe sous la main pour ne surtout pas jeter. Du coup tout le long du film l’auteur joue sur ces differences jusqu’au jour ou comme vous le devinez la vie du 1er va être changé par les retraités


Nak-ta-deul de Jee-youn PARK pour la corée

JPEG - 19.7 ko

celui la on l’oublie vite...(ca parle d’un homme avec un perroquet a la place de la tête qui n’aime plus sa femme et qui veut voir ailleurs)


Tunnel de Maryam KASHKOOLINIA pour l’iran

JPEG - 19 ko

en sable
Alors celui là j’ai beaucoup aimé, déjà parce que c’est du sable et c’est déjà rare mais parce qu’ensuite ca parle de tunnel et le sable ca s’y prete vraiment bien. ca parle de gens de gaza qui creusent des tunnels dans le sol pour se ravitailler (a cause du blocus israéliens) au péril de leur vie. a voir.


Ha voila le 1er chef-d’oeuvre :

Tchaikovsky elegija de Barry J. C. Purves pour la russie

JPEG - 13.7 ko

marionnette dans un décor en volume le top de top du stop motion C’est un hommage à Tchaikovsky
la marionnette représente Tchaikovsky Il est dans un tableau (ou miroir) et on retrace sa vie avec en fond sonore sa musique derriere lui des images sont projeté sur un mur(dessins en 2D) qui raconte l’histoire de sa vie et les musiques qu’il a composé dans ses instants.
Pendant que lui ressentant les émotions en repensant a tout ca mime les notes qu’il joue sur un piano imaginaire ou se laisse aller à ses sentiments.

L’animation de la marionnette relève du grand art.
La précision et la finesse de ses doigts lorsqu’il joue les notes dans le vide sont hallucinantes (il fait du Air-Piano pour les djeun’s)

Pour vous dire j’ai même ’eu les poils’ quand il levent les bras en l’air avec un signe qui deploient ses ailes en même temps projeté sur le mur derriere sur le final du lac des cygnes (puis comme on est a Annecy et qu’il y plus de cygnes que de militant Front de gauche dans toute la ville ca le fait bien)


How eat your apple de Erick oh pour la corée en ordi 3D

JPEG - 7.7 ko

bien barré,drole et court c’est frais ca fait du bien je peux pas expliquer, faut le voir.


Le grand Ailleurs et le petit ici de michele lemieux pour le CANADA

Ha voila le 2eme chef d’oeuvre de la séance.

JPEG - 17.4 ko

Un film en écran d’epingles (celui de parker/alexeiff) 400 000 epingles sur l’écran Les ordis grosses résolution 30 pouces peuvent aller se re-habiller.

en gros sur la terre entière il a 4 personnes qui savent utiliser l’ecran d’épingle claire Parker et Alexeiff qui l’ont inventé et qui sont morts tous les deux Jacques Drouin qui a été formé par eux et Michele lemieux qui a été formé par Drouin plus surement quelque éleves

Mais voir le film est un autre chose

c’est divisé en 3 phases,mais a la limite je ne me suis pas tellement intéréssé à l’histoire mais plutôt au coté technique de voir ce qu’on pouvait faire avec cette ecran d’epingle. C’est génial,c’est rythmé par moments,lent pour d’autres on peut jouer avec des élements de variations minuscules,faire varier les lumières faire même danser les epingles... sur-imprimer n’importe que objet en le plaçant derrière l’écran d’épingles pour qu’il épouse sa forme (son volume) j’adore je veux le même à la maison (je sais pas si l’onf me le prettera à moi)


Modern n°2 de Mirai MIZUE pour le japon

JPEG - 21.5 ko

des formes géometriques qui se font et se de-font ce qui nous hypnotise .
Très sympa visuellement, de l’animation pure (du rythme et du mouvement callé sur de la musique).
Il n’y a pas d’histoire mais ce n’était pas le but


Being Bradford Dillman de emma burch pour la GB

encore un très bon film

JPEG - 20.3 ko

papier découpé des pantins articulés a plat dans de décors en volume (ou pas) l’histoire d’une petite fille moquée par les garcons qui vie seule avec sa maman alcoolique..

Très touchant,l’anim ne casse pas des brique mais bon


Fiumana Flood de Julia GROMSKAYA pour l’italie

JPEG - 28.1 ko

ca ressemble a de la peinture animée ( je ne sais pas si ca en ait) plein de jolie couleurs,la nature c’est frais ca fait du bien,c’est joyeux ca m’a fait penser à Marie Paccou avec ’le jardin’

tout ca pour vous dire que je n’ai pas été décu par le sceance.

je ne dois pas être assez critique avec l’animation (pourtant je le suis avec tout le reste)

aller au dodo a+

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.