> Mag > Musique > Écho du Vercors

Vercors Music Festival 2019

Écho du Vercors

samedi 3 août 2019 par Florence Cavagnat, Sébastien Cholier CC by-nc

La soirée du samedi du festival d’Autrans, au cœur du parc naturel régional, offrait une large palette d’artistes. Des voix et des textes qui portent fort.

Julie Bally

JPEG - 264.6 ko

Cette troisième journée du Vercors Music Festival débute avec Julie Bally.
Volontaire, avec des influences seventies rock punk, et déjà une vraie personnalité de par sa voix travaillée, cette jeune iséroise trace sa route avec son « Purdah tour », titre également de son premier album qui sortira en octobre prochain.


Bertrand Belin

JPEG - 142 ko

Ma route a croisé ce gars là l’an dernier et depuis, je vais m’imprégner de cet ovni de la compo protéiforme, parolier, comédien, acteur, réalisateur, écritures, chaque fois que je le peux. PERSONA est son dernier album.

En intro « Bec », un son d’orgue, des mots précis et une gestuelle, une entrée vocale dans l’univers de Bertrand Belin.
Puis les claviers résonnent dans un monde numérisé, évocation de vieux conflits et d’actualité glaçante avec « Bronze ». Le revers de la médaille ?
« Glissé redressé » nous permet une respiration la tête hors de l’eau, avant de replonger dans la constatation de l’absurdité des vies humaines.
Bertrand Belin dresse des constats, (« sur le cul »), il interprète ses mots et se donne à les vivre. Musique, chant et théâtralité se mêlent.
C’est puissant, contemplatif, citadin et aussi parfois mélancolique ou d’une froide lucidité, comme avec « En rang » mise en scène et théâtralisé avec Tatiana Mladenovitch, au chant pour cette fois.

Reprise de « De corps et d’esprit », une évocation de l’arrivée de migrants dans un pays hostile. Ce titre comme une histoire où on voit arriver quelqu’un au loin, et lui, Bertrand Belin, ce qui lui plaît, c’est de raconter des histoires comme ça. Et si la musique est entraînante, finalement le miroir grossissant qu’il nous tend avec les mots qu’il a choisis nous plombent. La gouaille du « Grand Duc » est percutante aussi.

J’ai aimé cette performance, entre ironie raffinée et constatation lancinante.
Bertrand Belin est sur les routes allez vivre sa poésie.

Batterie, percu et chant, Tatiana Mladenovitch,
Clavier, Basse,Thibault Frisoni,
Clavier, chant, J Baptiste Julien
Julien Omé, Guitare ’orange’


Sanseverino

JPEG - 224.9 ko

C’est en solo qu’il tourne et fait des reprises des chansons de François Beranger, libertaire s’il en est.
C’est sympa jouissif et faut-il vous le rappeler Sanseverino c’est un sacré guitariste.
Ça lui va comme un gant cette ambiance, il a l’air de se faire plaisir et il nous fait plaisir.

On chante le tango de l’ennui revu et corrigé, il nous fait participer à qui mieux mieux.
Finalement les thèmes de Beranger parlent d’amour, d’engagement et liberté et d’affrontement, rien que de l’actualité.

Il reste encore trois concerts
Vercors Musique Festival c’est balèze non ?


Delgres

Une belle découverte. Engagés ce soir les artistes !
Ce trio tire son nom de Louis Delgres, héros de la lutte contre l’esclavage en Guadeloupe.

J’ai dit Guadeloupe et j’ajoute batterie, guitare dobro et …. soubaphone ; et vous obtenez un blues créole, une musique inattendue, du rock aussi entre spontanéité et engagement. « Mo Jodi » (mort aujourd’hui) un sacré titre que connaissent bien ceux parmi l’assistance qui sont venus ce soir écouter Delgres.

Pascal Danaë, auteur-compositeur, chant, guitares, dobro
Baptiste Brondy, batterie
Rafgee, soubassophone

L’orage finit par éclater et c’est une bonne pluie qui ne dura pas.

Gnawa Diffusion

JPEG - 246.8 ko

va entrer sur la scène du foyer. Les techniciens sont là,
percussions et instruments sont en cours de mise en place. Et il y en a.
C’est le grand retour de Gnawa Diffusion ... après 10 ans d’absence avec le
fondateur et chanteur du groupe Amazigh Kateb.

Le groupe est actuellement en résidence et en préparation de son nouvel album qui sortira en 2019. Du côté de Grenoble qui n’a pas dansé avec Gnawa.
Belle fin de soirée.

Le Vercors Music Festival s’achèvera demain dimanche

Photos Sébastien Cholier

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.