> Mag > Cinéma > Les Big Gees, animateurs de poids

événerment

Les Big Gees, animateurs de poids

vendredi 8 juin 2012 par François Habran CC by-nc

Hier soir , comme je passais devant le Lilas Rose, restaurant de la vielle ville, je suis tombé sur le groupe Les Big Gees, et sur les fesses. N’écoutant que mon courage, je leur ai demandé un rictus spécial, et ils ont stoppé le concert net pour me l’offrir. Je vous livre ci-dessous le texte envoyé par leur attachée de presse depuis son I pad.

Je n’ai rien à ajouter sinon que la bande étant du genre dissipé, il n’y a pas tous le monde sur la photo, et comme je suis le seul photographe du festival a travailler avec un Coolpix, c’est toujours flou, mal exposé et mal cadré. Mais les deux photos du portfolio sont de quelqu’un d’autre (merci Florence) ; et évidemment bien meilleures !

« Bonjour François,

Voici de quoi nourrir (et pourtant ils n’en ont pas trop besoin...),
le billet des BIG Gees :

80 kg mini (par bête), le seul groupe qui paye pour jouer, 2 répèt par
an maxi, répertoire éclectique mais connu de tous, cahier de chant
généreusement partagé avec le public :
Joe Dassin, Led Zeppelin, Joe Cooker, Prince, Johnny Halliday, Zanini,
Michel Delpech, Léo Ferrer, Cloclo !..

Depuis 2002, chaque jeudi soir du Mifa, ils allument le feu au Lilas
Rose, chez Maryse et Chonchon.

Chanteurs : Francis Nielsen (célèbre ô combien à Annecy et logeant en
châles traditionnel) - le doyen, Didier Schmitt (et son harmonica
magique), François Jerosme (et ses 1000 voix, même chez les Guignols),
Lewis Primo (l’homme des aigus improbables, venu sans sa cornemuse
mais avec sa guitare).

Guitares : Éric Chevallier dit Rico (le killeur des cordes) + Lewis

Batterie : Jérôme dit Jay (poids plume toléré car baguettes de fée !)
+ en guest local Patrick annécien de Salomon

Basse : Pascal Chevé (jeune marié qui a bcp travaillé sa musique cette année)

Clavier : les guests Éric Bergeron dit Bibo, Olivier dit Olio (qui
vient même de Perpignan...)

Manquaient cette année (et ils vont s’en mordre les doigts) : Bô Geste
(crooner de ces dames), Nico Stretta (guitariste rythmique d’enfer).

Accessoirement, la majorité de ces messieurs animent, sont ingénieurs
du son ou montent des images pour le merveilleux monde des dessins
animés.

Et ben, voilà, c’est déjà bien non ?

Merci pour votre attention ! Et peut être à l’année prochaine, on y prend goût.

Géraldine

Envoyé de mon iPad

A l’an prochain Géraldine et merci.

Portfolio

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.