> Mag > Cinéma > Les panneaux de la vengeance

Les panneaux de la vengeance

lundi 22 janvier 2018 par Denis Rodi CC by-nc

Edding, dans le Missouri, est en apparence une paisible bourgade. Cela fait sept mois que la fille de Mildred Hayes (Frances McDormnad) a été torturée, violée, assassinée et brûlée et l’enquête n’avance pas. Mildred, une mère au tempérament bouillonnant clame en gros caractères sa rage sur trois panneaux publicitaires qu’elle a loués.

Son message vise directement le chef de la police (Woody Harrelson). Cet acte de provocation va prendre des allures de déclaration de guerre entre cette mère en colère et les autorités du coin. Avec Three Billboards, les Panneaux de la Vengeance, Martin McDonagh, réalisateur découvert avec le délicieux "Bons Baisers de Bruges", nous offre un film totalement original et déconcertant, un petit chef-d’œuvre en bonne place pour la prochaine moisson des Oscars (déjà 4 Golden Globes à son actif).

JPEG - 168.1 ko

Emmené par l’épatante Frances McDormand, le film nous plonge dans le monde étriqué d’une bourgade du sud des Etats-Unis, où le temps semble s’être arrêté. Superbement dialogué et interprété, avec une mise en scène d’une intelligence rare, Three Billboards, les Panneaux de la Vengeance nous entraine sur de fausses pistes, joue avec les codes du cinéma, alterne habilement drame épique et humour ravageur et nous propose, dans la même tonalité que les frères Coen ou l’écrivain Jim Thompson, une belle palette de personnages paumés et pittoresques et une réflexion corrosive sur les méandres de l’âme humaine.

C’est pour moi incontestablement le Film du mois et sûrement déjà l’un des meilleurs films de 2018. Courez-y !

3 Billboards, les panneaux de la vengeance (bande annonce VF)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.