> Mag > Cinéma > Nuit de la Colère

Nuit de la Colère

jeudi 16 mai 2013 par Alain Levy-Valensi CC by-nc

Chaque année, le LCE74 (Liaison des Comités d’entreprise) organise, avec le soutien de la Mairie de Cran-Gevrier, un Festival du film social au cinéma La Turbine. Sur une journée on peut y voir des films et des documentaires, tous sur un thème social actuel.

Cette année, vous pourrez voir :

à 8h 45, un Film de Laurent Cantet sorti en 1994, suivi d’un débat sur l’accès à un premier emploi :


Ressources Humaines  : Frank, jeune étudiant dans une grande école de commerce, revient chez ses parents le temps d’un stage qu’il doit faire dans l’usine où son père est ouvrier depuis trente ans. Affecté au service des ressources humaines, il se croit de taille à bousculer le conservatisme de la direction. Jusqu’au jour où il découvre que son travail sert de paravent à un plan de restructuration prévoyant le licenciement de douze personnes, dont son père.


à 14 h 30, un Film de Manuela Frésil qui vient tout juste de sortir sur les écrans nationaux :

Entrée du personnel  : L’abattoir est loin de tout, tout au bout de la zone industrielle. Au début, on pense qu’on ne va pas rester. Mais on change seulement de poste, de service. On veut une vie normale. On s’obstine, on s’arc-boute. On a mal le jour, on a mal la nuit. On tient quand même, jusqu’au jour où l’on ne tient plus. C’est les articulations qui lâchent. Les nerfs qui lâchent. Alors l’usine vous licencie. À moins qu’entretemps on ne soit passé chef, et que l’on impose maintenant aux autres ce que l’on ne supportait plus soi-même.


à 15 h 45, un Film de Marie Maffre en avant première en France ce jour là :

Ainsi squattent-ils  : Alors que la crise du logement n’a jamais été aussi coriace, que des milliers de personnes dorment à la rue ou dans des logements insalubres, le collectif Jeudi Noir investit des immeubles vides pour y loger des jeunes et des familles. Ils y vivent, y militent, y dénoncent et y proposent des solutions pour résoudre la crise du logement. Le film matérialise la folie d’une schizophrénie sociale : des milliers de mètres carrés vides devant lesquels dorment des milliers de sans logis. À noter que la réalisatrice a eu beaucoup de difficultés à sortir son film, et qu’elle a même subi des pressions policières.


à 17 h 30, un -débat sur les difficultés de la jeunesse à acquérir son autonomie

à 20 h 15, Un Film de Gilles Perret en deuxième diffusion en Haute-Savoie, la première étant le 18 mai à Thorens les Glières :

Les jours heureux  : Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc. Ce film vise à retracer le parcours de ces lois, pour en réhabiliter l’origine qui a aujourd’hui sombré dans l’oubli. Raconter comment ce programme est démantelé depuis.
Suivi d’un débat avec l’auteur


Renseignements et réservations : contacts@lce74.com ou au 04 50 51 59 86

  • Nuit de la Colère :
    le vendredi 31 mai 2013 à 08h30 La Turbine, Cran-Gevrier

    8 h 45 Projection -« Ressources Humaines » de Laurent Cantet

    suivit d’un débat sur l’accés à un premier emploi

    12 h 15 Repas

    14 h 30 Projection -« Entrée du personnel » de Manuela Frésil

    15 h 45 Projection -« Ainsi squattent-ils » de Marie Maffre

    17 h 30 -débat sur les difficultés de la jeunesse à acquérir son autonomie

    19 h 00 Buffet froid

    20 h 15 Projection -« Les jours heureux » de Gilles Perret suivit d’un débat avec l’auteur

    • -Journée complète 35 €

    • -Matinée + repas midi 15 €

    • Tous les -Films + buffet soir 20 €

    • buffet du soir 10 €

    • Film seul, tarif de la Turbine

    Achat - Réservations : LCE 74 Rue de la République - Annecy

    contacts@lce74.com Tèl. 04 50 51 59 86

    localiser

    adresse

    Place Chorus


    Cran-Gevrier (F)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.