> Mag > Cinéma > Vimala est là !

Vimala est là !

lundi 15 mai 2017 par Xavier Depraz CC by-nc-sa

Vimala Pons est à l’affiche de Grande, à Bonlieu Scène Nationale, ainsi que dans deux films proposés par la MJC Novel.

Le 10 juillet 2013, sur l’écran de la MJC Novel, j’ai découvert une drôle de comédienne. Elle arpentait les Champs-Elysées, un 14 juillet, courtement vêtue, en proposant la revue « La Commune » à d’impassibles militaires…

Cette séquence inaugurale de La Fille du 14 juillet, d’Antonin Peretjatko, tournée sans autorisation, vaut à elle seule que l’on (re)voit ce film inclassable.
Cette comédienne, tout autant inclassable, c’est Vimala Pons.


JPEG - 142.8 ko
Vilama Pons
© Mattieu Zazzo

Sa première apparition dans un film a lieu à 45 minutes du début d’ Enfermés dehors, D’Albert Dupontel, en 2006. Elle incarne une serveuse de salon de thé qui donne la réplique à Albert Dupontel, très embarrassé que le typex dont il s’était recouvert les dents se retrouve dans sa tasse. « Je ne comprends pas, excusez-moi… Normalement, c’est un thé léger ». Le ton est donné.

Elle a ensuite tourné avec Podalydès (Adieu Berthe), Rivette (36 vues du Pic Saint-loup), Resnais (Vous n’avez encore rien vu) jusqu’à son « premier premier rôle », dans Mangrove, de Frédéric Choffat, sorti en 2011.

Et puis il y a eu La fille du 14 juillet : elle s’y est révélée. Une présence physique étonnante, loin des canons en vogue chez les comédiennes françaises actuelles, un air mutin, malicieux qui collait parfaitement à l’univers décalé d’Antonin Peretjatko, et, surtout, une fraîcheur qui n’était pas sans rappeler Anna Karina chez Godard.
En 2015, elle était à l’affiche de Vincent n’a pas d’écailles, de Thomas Salvador et prodiguait à son partenaire « la plus longue caresse monde ». C’est assurément l’une des plus belles scènes d’amour que j’ai vue depuis bien longtemps, basée là aussi sur un jeu du corps peu commun. Ce jeu physique vient de sa formation circassienne : Vimala Pons est passée par le CNAC de Châlon-sur-Saône (la fameuse école de cirque), spécialisée en jonglage et équilibre.

Récemment, on a pu la voir dans Comme un avion, Marie et les Naufragés, La loi de la jungle, Elle : un parcours sans faute.

Bref, tout ça pour dire que Vimala Pons sera sur la scène de Bonlieu les 23 et 24 mai, dans Grande , avec son partenaire Tsirihaka Harrivel. Un spectacle protéiforme mêlant cirque, musique, comédie… et que, cerise sur le gâteau, le public pourra la rencontrer la veille, lundi 22 mai à la MJC Novel, entre les projections de la Fille du 14 juillet (18h30) et La Loi de la jungle (20h30).
Alors… Vimala est là, cours-y vite !

  • Rencontre avec Vimala Pons :
    le lundi 22 mai 2017 de 20h00 à 20h30 MJC Novel, Annecy

    Après la projection de La Fille du 14 juillet (18h30) et avant la Loi de la jungle (20h30).
    Rencontre réservée aux spectateurs (un ou 2 films)

    localiser

    adresse

    Place de l’Annapurna


    Annecy (F)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.