> Mag > Pluri > Carnival, festival de l’étrange

Barje Alien

Carnival, festival de l’étrange

mercredi 21 mai 2014 par Alexandre Noyer, Olivier Dutertre CC by-nc

Super-héros, vampires et autre zombies font désormais partie d’un imaginaire largement popularisé. Le Festival de l’Étrange de Bourgoin-Jallieu souhaitait metttre en lumière pendant quatre jours différents aspects de cette culture dans la cité Berjalienne.
Du fantastiques, de l’horreur, avec des super-héros,des monstres des zombies et des vampires à gogo.

Le festival se déroulait dans différents lieux de la ville : le complexe cinématographique Megaroyal pour la projection de film et conférences, les Abattoirs (la scène musique Actuelles de Bourgoin) pour les concerts et la librairie Majolire, pour des dédicaces et des conférences.
C’est le collectif d’artistes Smicarts [1]qui organisait et portait ce festival.

Chaque jour avait son thème dédié ; le jour où nous nous sommes allé était placé sous le signe du vampire.

Nous avons pu assister à une conférence sur l’univers des Super héros, par Xavier Fournier, un des spécialistes du genre en France et animateur d’un site dédié de référence.

JPEG - 50.1 ko

La librairie était décorée pour l’occasion d’une fresque peinte par le collectif SMIC’arts, inspirée d’Alice au pays des merveilles et présentait aussi une exposition de dessins fantastiques.

Le hall du cinéma Mégaroyal présentait une exposition de sculptures et œuvres monstrueuses, en présence des artistes qui montraient leur façon de travailler.

Ciné-concert

Après une mini conférence qui a fourni un survol synthétique de différentes manifestations du vampire à travers le temps, la littérature et le cinéma, le moment attendu du ciné concert est arrivé.

C’est le groupe Zone Libre, constitué par Serge Teyssot-Gay [2] et Cyril Bilbeaud (batterie) qui ont illustré les images du film muet de Murnau « Nosferatu ».
Largement improvisé, tout en suivant le fil conducteur de l’histoire, l’accompagnement proposé ce soir là servait à merveille le propos du film. Les musiciens se sont glissés dans le film expressionnistes par des ambiances prenantes, quasi dépourvues de mélodie, évitant de voler la vedette en détournant l’attention de l’image. La palette de techniques utilisées, la dynamique maîtrisée par les musiciens permettaient une immersion dans le film et un côté dépoussiéré. Une vrai réussite ! (des extraits du film illustré par Zone libre ci-dessous)

Pour ceux qui voulaient prolonger la soirée, le film Entretien avec un Vampire, adaptation du roman du même nom d’Anne Rice était proposé dans la foulée.

Vous pouvez revenir sur le riche programme de ces quelques jours et suivre l’actu à venir sur facebook. En souhaitant au collectif une bonne route pour une prochaine édition

nosferatu 1er extrait (ss titré).avi
Extrait du ciné concert de Zone Libre avec le film de Murnau "Nosferatu"
renocargo
nosferatu 2nd extrait (ss titré).avi
Extrait du ciné concert de Zone Libre avec le film de Murnau "Nosferatu"
renocargo

Notes

[1Avec un nom pareil, est-ce un clin d’œil à l’art pauvre ?

[2guitariste de Noir Désir et du projet Interzone

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.