> Mag > Cinéma > Courts métrages en compétition #2

Festival d’Animation

Courts métrages en compétition #2

mercredi 6 juin 2012 par Olivier Dutertre CC by-nc

Deuxième séance, globalement plaisante, même si elle comportait aussi son pesant d’œuvres sombres.

Chinti

JPEG - 138.1 ko

Ce court présente un animation originale de diverses feuilles de thés en fragments plus ou moins grossiers avec un jeu intéressant sur les textures. Les personnages semblent un peu provenir d’un pot-pourri qui prendrait vie ; cela reste un peu mystérieux, même si quelques pixellisations de-ci de-là laisse à voir que ces images sont aussi manipulées informatiquement.

La narration est également amusante, avec une chute en forme d’appel à regarder ce qui nous entoure à la bonne échelle…


The people who never stops

Les foules qui arpentent les rues du Japon font partie des clichés attaché à ce pays, avec bien souvent une connotation un peu négative.
Rien de tel ici, Florian Piento (qui vit et travail au Japon) pose sur le la population un regard doux et plein d’empathie.
On peut y voir bien évidemment un hommage rendu au stoïcisme des nippons face à l’accumulation de catastrophes qui s’est abattues sur eux dans une actualité récente.


Pythagasaurus

J’avoue que c’est toujours un plaisir de retrouver Peter Peake dont j’adore l’humour pince-sans-rire so-british (« humdrum » était un modèle du genre).
Les voix des acteurs sont vraiment excellentes. et les éléments graphiques mathématiques incorporés à l’image le sont vraiment avec un art consommé et subtil. Le mélange entre éléments 3D et 2D était sans doute un travail délicat.

Une belle maitrise pour un résultat délectable.


Tram

« Tram » fait partie d’un projet de films à sketches sur l’érotisme au féminin dont cette animation de Michaela Pavlátová est le fil rouge.

La conductrice de tramway, plantureuse créature se laisse emporter par les vibrations de son véhicule dans une rêverie érotique, peuplée de manettes turgescentes et de composteurs palpitants.

La musique entétante scande fort bien en ryhtme la progression de la narration, et l’accueil du public était très positif.


Et aussi…

Hi-no-youjin .Une animation faite par Otomo (créateur d’Akira), adaptation d’un de ses propres albums, sur les pyromane à l’époque de l’ére Edo.

Guacamole une animation d’objets diablement efficace

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.