> Mag > Cinéma > De l’Afrique du Sud au Brésil

De l’Afrique du Sud au Brésil

vendredi 14 juin 2013 par Sophie Feissel CC by-nc

De Khumba à Uma História de Amor e Fúria ; deux héros, ou plutôt deux anti-héros, élus des Dieux ; une pénurie d’eau ... Ce sont là les points communs de ces deux films d’animation, présentés en compétition cette année ...

Mais la comparaison s’arrête là. Bien que les deux films soient mentionnés pour un public "Famille", ce n’est pas tout-à-fait le cas ...

Khumba


Film d’animation sud-africain, réalisé à l’ordinateur 3D, c’est définitivement un film tout public, avec tous les ingrédients nécessaires : un jeune héros un peu maladroit mais attendrissant, des compagnons de route drôles et protecteurs, un méchant très méchant et une quête qui va faire traverser à tout ce petit monde les grands espaces d’Afrique du Sud. Le tout sur une musique enjouée et dynamique, avec les voix de Jake T. Austin, Liam Neeson, Laurence Fishburne et Steve Buscemi, entre autres ...


Uma História de Amor e Fúria


En revanche, ce film est un peu trop violent pour être recommandé à tous. Il n’en reste pas moins fort intéressant pour les adultes. Ce film d’animation brésilien, réalisé à base de dessins sur papier uniquement, relate l’Histoire du Brésil à travers le destin d’un personnage mi homme-mi oiseau et de la femme qu’il aime. On suit les protagonistes dans leurs aventures et leur combat contre l’oppression, au cours de quatre périodes clés de l’Histoire du pays : la colonisation, l’esclavage, la dictature et une vision de l’avenir. La conception futuriste du Brésil en 2096, en particulier, est saisissante et inquiétante à souhait ...

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.

Voir le seul commentaire

Les commentaires de cet article