> Mag > Écrits > Flingués, les Pontons ....! Ce week-end de juin

Flingués, les Pontons ....! Ce week-end de juin

dimanche 17 juin 2012 par Alain Levy-Valensi CC by-nc

Ce vendredi 15 juin, à 15 heures, sur le quai, pas de la gare, non, celui des bateaux, le Cygne, pas l’animal mais le bateau (de la Cie des bateaux d’Annecy) était fin prêt pour accueillir une manifestation hors du commun, un meurtre, non, mais une ambiance plombée, elle, par le soleil heureusement.
Les Pontons Flingueurs ......

Voilà pour la première édition, réussie, un festival original, réunissant une douzaine d’écrivains du polar et un public pris dans le piège de l’énigme inspirée par Histoire d’en parler.

Manifestation s’étalant sur deux jours, du vendredi 15 heures au samedi 22 heures 30.

Lecture

Le vendredi, tout d’abord un tour sur le lac bercé par les textes de René Fregni récités par la comédienne Diane De Montlivault. On a pu voir l’auteur redécouvrir ses textes et complètement captivé par la comédienne.

Le jeu

Ensuite à 18 heures le jeu, "Question pour un polar" en présence des auteurs :"Lettres à mes tueurs" de René Frégni, "Quai des Enfers" d’Ingrid Astier et "Tirez sur le caviste" de Chantal Pelletier. 27 équipes de 3 participants sont montées sur le bateau et l’ambiance fut explosive (de rires) et chaleureuse.

Le soir jusqu’à 22h30, sur le pont un apéro organisé par La Java des Flacons, mis en musique par Rodi Fusion.

Le lendemain matin, le deuxième bateau ( Le Savoie) attendait les participants pour une croisière à la journée. Tous les auteurs et les organisateurs étaient là ( pas toujours très frais), le public lui en pleine forme s’était préparé pour subir un soleil de plomb avec beaucoup de plaisir.

sur le ponton

Une première étape au Bistrot du port de Sévrier pour un petit déjeuner rythmé par l’humour des trois auteurs intervenants.

La musique jazz tzigane

Une deuxième étape pour un repas Chez ma Cousine à Doussard, là le rythme fut celui d’un trio de musiciens dans une ambiance Tzigane-jazzie, suivit d’une intervention de quatre auteurs qui n’ont pas oublié l’humour eux aussi.

Les auteurs avec René

Troisième étape, 16 heures, à l’Auberge du Père Bise à Talloires.
Là un Goûter sur l’herbe en bord de lac, une Mondeuse pétillante très rafraîchissante, et des petits fours concoctés par le pâtissier maison. Pas de sieste, non, une intervention d’auteurs sous l’ombrage d’un cèdre où se sont aussi produits des musiciens (Blue Moon).

Rodi Fusion aux Haras

La rentrée sur Annecy, retour au port pour se diriger vers les Haras où Bonlieu Scène Nationale nous attendait pour un débat d’auteurs sur une scène en pleine nature au centre ville. Débat plus qu’animé, les auteurs ont lâché toutes leurs salves d’humour, à douze sur scène, le public hilare, un joli spectacle suivi d’un apéro bercé par Rodi Fusion, bercé n’étant pas vraiment le mot, puisque la musique endiablée a entraîné le public à se mouvoir au rythme des boogies et rocks sans retenue entre les tables.

Très beau week-end qui laissera un super souvenir aux participants qui n’attendent que la deuxième édition de l’année prochaine.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.