> Mag > Arts > Horizontal - vertical

Horizontal - vertical

lundi 23 mars 2015 par Lucien Mermet-Bouvier CC by-nc

C’est dans la tête d’André Liatard, directeur du Musée Faure, qu’a germé l’idée d’un dialogue horizontal-vertical, en réunissant deux artistes qui ne se connaissaient pas. Un sculpteur et un dessinateur-peintre.

Nicolas Lavarenne est un sculpteur qui perche ses créations sur de grandes barres,des échasses dit l’artiste, ce qui leur donne une certaine allure aérienne ; c’est là que l’on rejoint peut-être le vertical...
Ces créations, corps humains coulés dans le bronze, ne nous épargnent aucun détail anatomique. La précision artisanale, faite de rigueur,de maîtrise du geste. C’est la singularité de l’artiste qui se moque semble-t-il des modes. Il connaît à fond son métier fait d’application depuis la sculpture en cire jusqu’au résultat final, en passant par le moule.
Le résultat final ? des corps qui flottent dans l’espace, rêveurs intemporels, combattants de l’espace ou femmes énigmatiques.

Philippe Quoturel, que l’on a connu comme responsable des expositions à l’espace Malraux de Chambéry, nous présente de longues frises horizontales, à mi-chemin entre le dessin de caricature et la peinture. Il y a là une pratique qui ressemble fort aux dessins automatiques que faisait Victor Hogo, après le déjeuner, avec les restes de café. Des figures émergent ça et là, sortes de cartes postales de l’imaginaire, avec, parfois, des personnages connus : ce sont ses « hommages », ses voyageurs de l’esprit tel Don Quichotte.
Miniatures de l’esprit, silhouettes à la Giacometti, elles racontent des histoires intimes, jusqu’à former de longs discours horizontaux.

  • Nicolas Lavarenne/Philippe Quoturelvertical-horizontal :
    du samedi 21 mars 2015 au dimanche 24 mai 2015 Musée-Faure. Aix-les-Bains

    tel : 04 79 61 06 57

    ouvert de 10 h à 12 h et de 13 h30 à 18h, fermé les mardis et jours fériés

    entrée 5 euros. tarif réduit 2,5 euros.

    localiser

    adresse

    10 Boulevard des Côtes


    Aix-les-Bains (F)

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.