> Mag > Cinéma > L’imagination débordante

Annecy 2015 - Courts en Compétition #5

L’imagination débordante

jeudi 18 juin 2015 par Alexis Konovaltschikoff CC by-nc

Entre imaginaires et coquines, les animations nous réservent bien des surprises agréables

Qui j’ose aimer

Une superbe animation faite en dessins papiers, colorée style aquarelle ; le thème de la vie amoureuse avec toute sa complexité dans les rencontres, et une musique faite sur mesure qui est splendide ! ( un bon concurrent pour le prix sacem, tout compte fait !! )

Voir l’extrait #2


Sexy laundry

Une animation un brin coquine, où l’on pénètre l’histoire d’un vieux couple qui souhaite bruler à nouveau de milles feux, et pour cela ils se retrouvent dans une chambre d’hôtel...
Belle animation sur le problème que bien des couples rencontrent : la routine et comment relancer son couple.

Voir aussi la vidéo du making-off


The night of the naporitan

PNG - 449 ko

Un plat de pâtes Naporitan se promène et au grès de ses rencontres va avoir un appétit grandissant. Avant de faire un régime surprenant.


Dissonance

dissonance

Splendide !
Un musicien se retrouve bloquer entre monde imaginaire et réel sur fond de divorce compliqué. Sa vie imaginaire prend petit à petit le pas sur le réel, mais tout cela est instable et risque de s’effondrer. Parviendra-t-il à revenir dans le réel ? Sa fille en sera-t-elle l’instigatrice ?

Souvenez vous, il y a 2 ans : delivery


Alateadvuse maja

Un délirant clin d’oeil coquin sur le rêve que ferait la majorité des ramoneurs...

Du même producteur l’an dernier : Pilots on the Way Home : Extrait #1 | Extrait #2

A portrait

JPEG - 25.4 ko

Autobiographie de la vie du grand-père du réalisateur dans le style graphique de ’la linea’ [1]

Konigin Po

Konigin Po

Une histoire imaginaire, racontée par un enfant et son papa, d’un monde instable où la reine est une paire de fesses...


Limbo limbo travel

Dans un monde relativement proche du notre, les femmes partent, à cause de la vénération des hommes pour les nouvelles technologies, avec un organisme : le ’Limbo limbo’ et arrivent sur île peuplée d’hommes ’vierges’. Feront-elles mieux que dans la réalité ? ;-)

Notes

[1la linea : Voir une vidéo de la linéa

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.