> Mag > La Vraie Vie > La Dame à la Cuillère me tape sur les doigts !

Droit de réponse

La Dame à la Cuillère me tape sur les doigts !

jeudi 25 août 2011 par Franz Narbah Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Lorsque j’ai découvert le billet de Narbah ou Gaspard (prudence, j’ai des informateurs, MDA est une secte avec un staff secret, la dame à la Cuillère n’est que la partie émergée de l’iceberg), j’ai failli grimper aux rideaux !

Suite à mon billet "Brigadoon sur Internet", j’ai reçu cette réponse de la dame à la cuillère :

La dame à la cuillère répond à Gaspard- Narbah

Lorsque j’ai découvert le billet de Narbah ou Gaspard (prudence, j’ai des informateurs, MDA est une secte avec un staff secret, la dame à la Cuillère n’est que la partie émergée de l’iceberg), j’ai failli grimper aux rideaux !

Je me suis retenue, ça ne valait tout de même pas que j’esquinte encore plus mes vieux os, et encore moins mes beaux rideaux créés par mes petites mains de retraitée pantouflarde.

Mais qu’est-ce qu’il nous fait là, ce salaud, (je m’autorise un petit débordement) me suis-je dit ? Il se pointe chez nous pour nous poignarder dans le dos ? Il ne fait que détruire, il se prend pour ce racorni de Zemmour ? Et en plus il est loin d’avoir raison sur tous les plans.

Mettons les choses aux poings :

« Un forum paisible pour des vacances studieuses et reposantes »
C’est vrai que les plumes se calment en période estivale, peut-être reviendront-elles en automne ? Quant aux vacances reposantes, qui a dit que les vacances étaient faites pour se fatiguer ?
Studieuses ? A cause du jeu d’écriture qui continue ? Mais s’il continue, c’est parce que pour les participants, il constitue un plaisir incomparable et non un gai pensum (oh un oxymore !).

Au passage, quand Gaspard prétend qu’il fait exprès d’écrire n’importe quoi pour être le dernier, je réponds, comme les gamins dans la cour de récréation : « Fastoche, l’excuse ! » Je ne le croirai que lorsqu‘il aura, ne serait-ce qu’une seule fois, figuré sur le podium d’un futur jeu.

« On discute sans aigreur » : ben oui, chez nous, on n’aime pas que les gens s’engueulent ou se traitent de tous les noms d’oiseaux en public. Et la politesse, bordel ! Bazar aurait été le mot idoine pour supprimer toute vulgarité, mais je m’autorise un second léger débordement...

« On fait consensus autour du fait que le rêve suprême serait d’être édité".

Quel auteur, si amateur soit-il n’a pas ou n’a pas eu un jour l’ambition de tenir une de ses œuvres entre ses mains, ou de la voir exposée en librairie ?

Tu railles Gaspard, serais-tu adepte des plaisirs solitaires ? L’onaniste masqué ?

Je m’autorise un troisième débordement.
Tu nous reproches de ne traiter que des problèmes de couples ? Et alors, depuis que le monde est monde, l’amour, les amours contrariées, ça fait toujours recette.

Et puis tu exagères ; tu n’as pas dû être un visiteur assez régulier. Nous avons nos amateurs de SF, de polars, de blagues de potaches, de sensualité et même des lecteurs de tes lignes !

Pour le reste, chacun ses centres d’intérêt. Tu proposes quoi, toi ? On aimerait savoir, ne serait-ce que pour avoir le droit de railler aussi.

Tu te moques de la jeune fille qui tricote ? Elle m’a échappé celle-là ! Promis, elle va passer à la couture ! Nos « tisanes fades » : là tu montres que tu ne viens pas assez souvent puisque tu as loupé les apéros whisky, les bières belges et le bon vin rouge ou blanc. D’ailleurs des tisanes fortes, ça existe ?

« Un monde finissant ? » Il faut plutôt nous remercier de préparer en douceur nos forumeurs à la fin du monde prévue pour 2012 ou alors adoptons le calendrier musulman, nous aurons droit ainsi à quelques centaines d’années de plus.

Une fois de plus, tu prononces le mot « reposant. » Ma foi, ça vaudrait le coup d’en toucher un mot à la sécu ! Haro sur les cures de repos et les médocs. C’est pour te reposer que tu viens poser tes pantoufles chez nous ? Ou parce que c’est gratuit chez MDA ?

Depuis ton billet, le forum a reçu quelques demandes d’inscription, pour le moins curieuses : un aigri qui voulait déverser sa bile contre un organisateur de concours et éditeur et un autre cinglé (trop tard, j’ai encore débordé !) dont le blog n’est qu’un ramassis de commérages, dénonciations de ce qui se passait dans son petit village. Il aurait fait merveille à l’époque de Vichy, la nappe à carreaux en moins !
C’est toi qui les a envoyés se reposer chez nous ?

Allez, brisons-là ! C’est sans rancune.

Le nota m’avait échappé :
« Il s’agit d’un texte de fiction qui n’a aucune prétention à être exact ni représentatif. C’est une sorte d’aquarelle. » Ouf ! Mais tout de même, l’aquarelle, c’est pas un peu démodé pour un soi-disant avant-gardiste ?

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.