> Mag > Musique > Marc Ducret, génie de la guitare

Marc Ducret, génie de la guitare

jeudi 15 août 2013 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

Marc Ducret sera présent en trio pour le festival des Nuits d’été. Le génial guitariste fou mettra en avant la créativité qui caractérise sa musique jazz d’avant-garde reconnue, pleine de libertés, riche de sonorités et d’improvisations. De la création à l’état pur et dur.

Les Nuits d’été en avaient rêvé, et elles l’ont fait : Marc Ducret et son power jazz trio seront bien là dans un lieu de concert insolite (un chantier se transformant en scène pour le soir du concert) afin d’atteindre les sommets de la créativité musicale.

Marc Ducret est un guitariste autodidacte qui a touché à de nombreuses musiques. D’abord reconnu dans le jazz, cela ne l’a pas empêché de jouer de la guitare en mêlant musiques expérimentales et contemporaines avec tous les courants passant entre jazz et rock. Une sorte de sorcier guitaristique hybride de Pat Metheny et John Scofield, mais en plus fou et audacieux… Une sorte de magicien à la guitare expressive à la manière d’un Jeff Beck, mais en plus stratosphérique et dingue dans la création…

A l’aise aussi bien en guitare acoustique qu’en guitare électrique, touche à tout de tous les instruments à cordes, même avec ou sans frettes (il est un pionnier de la guitare fretless, c’est-à-dire sans frettes), son parcours et ses collaborations se font partout dans le monde en solo ou en groupe avec des créateurs allumés et perchés dans les étoiles. Sa musique explore, découvre, étonne, détonne, émerveille, surprend. C’est un explorateur des temps modernes de la musique et de la guitare.

Pour accompagner le guitariste compositeur et improvisateur, on retrouve Eric Echampard à la batterie et Bruno Chevillon à la contrebasse. Ce power jazz trio s’est notamment fait remarquer sur la scène européenne pour sa remarquable cohésion, créativité et force d’improvisation.

Ce concert s’adresse à tous les musiciens désireux de voir et entendre des choses vraiment novatrices et poussées à l’extrême, et à tous les curieux voulant faire de nouvelles découvertes musicales. Attention, la musique de Marc Ducret n’est pas la plus accessible qui soit… Mais c’est certainement la plus intéressante qu’on puisse écouter… Avec lui, on atteint les sommets de l’avant-garde, de l’expérimentation, de la création, et de l’improvisation.

Une musique et une guitare qui crée sa propre essence… Une musique sui generis… Vous prendrez Marc Ducret pour un génie ou un fou, voire même peut-être pour les deux à la fois, mais vous ne ressortirez pas indemnes de cette expérience inoubliable que constitue un de ses concerts…

Toutes les infos sur le site du Festival « Les Nuits d’été » : http://www.festivallesnuitsdete.fr/

Site de Marc Ducret : http://www.marcducret.com/

  • Marc Ducret power jazz trio :
    le lundi 12 août 2013 à 20h30 Futur restaurant de la Corderie, Les Echelles

    Festival "Les Nuits d’été"

    Tous les renseignements sur le Festival des Nuits d’été : http://www.festivallesnuitsdete.fr/

    Réservation conseillée

2011 JIJF Marc Ducret Trio
Marc Ducret(Guitar), Bruno Chevillon(Bass), Eric Echampard(Drum)
10. 1. 2011.
현준 최

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.

Voir les 4 commentaires

Les commentaires de cet article

  • Le 19 août 2013 à 13:29, par François Habran En réponse à : Marc Ducret, génie de la guitare

    Je me permettrais quelques remarques à ce concert de louages : Ducret est un type qui se cherche et on l’a vu à l’Auditorium de Seynod le 16 octobre dernier. C’est en effet impressionnant. Mais pour le vieil amateur de free jazz que je suis, l’inventivité n’est pas au rendez-vous.
    Écrire du free jazz est un paradoxe qui peut sembler avoir été résolu par Marc Ducret. Mais personnellement je ne pense pas qu’il ait trouvé dans cette voie étroite le chemin de l’épanouissement.
    Déjà vu, déjà entendu, et avec un peu la grosse tête quand même !
    Écoutez donc les vieux qui on inventé ça, personne ne les écoutaient à l’époque : enfin, pas grand monde. Aujourd’hui on trouve leurs disques partout.
    Dans le genre disjoncté génial, je conseille prioritairement lui :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sun_Ra

    Pour les origines je conseille (parmi bien d’autres) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Free_jazz
    http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Zorn
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jimi_Hendrix
    http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Cage

    Ducret à beau s’en défendre (et il s’en défend), il est le descendant de Jimmy Hendrix et de Sun Râ,
    Ce qui ne l’empêche pas d’être un virtuose capable de reproduire à la perfection l’impression que tout est improvisé : mais c’est faux ! Tout est écrit.
    Je pense que c’est un homme qui doit beaucoup souffrir de ne pas parvenir à trouver sa propre voie, celle qui ferait qu’il pourrait être lui même copié !
    Pour l’instant, c’est un patchwork.

  • Le 19 août 2013 à 14:11, par Jean-Pierre Biskup En réponse à : Marc Ducret, génie de la guitare

    Ton avis et ton commentaire sont tout à fait compréhensibles et respectables, tout reste subjectif quant à l’appréciation de la musique... Concernant Marc Ducret, il faut préciser qu’il participe à différents projets. Le concert à Seynod était dans une formation différente de celle-ci il me semble : à Seynod, il étaient plus nombreux sur scène, leur musique était écrite en effet, et ça prenait part à son projet "Tower" (avec les groupes Real Thing #1, Real Thing #2, et Real Thing #3). A Seynod, Marc Ducret jouait avec son groupe Real Thing #1. Mais pour les Nuits d’été, c’est en trio, c’est Marc Ducret Trio, avec des musiciens différents, ça n’a rien à voir avec le projet "Tower", c’est une formation plus resserrée, avec des compositions et de l’improvisation, il n’y a pas de partitions sur scène comme pour le projet vu et entendu à Seynod... Ce sont deux choses bien différentes, deux groupes différents, deux concepts différents, deux concerts bien différents...

  • Le 23 août 2013 à 15:19, par François Habran En réponse à : Marc Ducret, génie de la guitare

    Quels que soient les projets, ce qui ne change jamais c’est Marc Ducret lui même et ses prises de tête (reférences à Nietsche comprises). Mais quel fabuleux technicien.
    Je suis désolé, pour moi c’est ennuyeux et sans émotion. Prise de tête quoi.

  • Le 26 août 2013 à 10:50, par Jean-Pierre Biskup En réponse à : Marc Ducret, génie de la guitare

    En tout cas, il suscite des réactions, des commentaires, donc il ne laisse pas indifférent... Ce qui est plutôt intéressant pour un artiste.