> Mag > Arts > Pierre de Fenoÿl : le miroir traversé

Pierre de Fenoÿl : le miroir traversé

samedi 26 janvier 2013 par Lucien Mermet-Bouvier CC by-nc

Les grands photographes français ne sont pas légion, surtout si l’on regarde notre scène d’un peu plus haut qu’à l’habitude.
Pierre de Fenoÿl est de ceux-là.

Né à Lyon en 1945, sa carrière aura été courte ; décès en 1987.
Connu surtout dans les milieux de la photographie pour avoir été un artisan actif en périphérie de l’art : archiviste d’Henri Cartier-Bresson, créateur de la première galerie photo à Paris en 1970, co-créateur d’agences, commissaire d’expositions etc.

Cette exposition remet Pierre de Fenoÿl à sa place : la plus haute dans ce que l’on peut appeler par commodité la photographie photographique (à la hauteur des grands Américains Weston, Adams)

Dans un ouvrage, Pierre de Fenoÿl disait que les écrivains sont responsables de ce qu’ils écrivent et que les photographes sont responsables de ce qu’ils montrent. Pour sa part, il a choisi le paysage, le contraire de la photo à la sauvette. Il disait que l’on ne prend pas une photographie, on la fabrique avec du temps. Sa photographie ? A la recherche du temps présent. Dans un article publié, il disait que le temps est la patience de dieu…

« Je ne suis pas un artiste au sens plasticien » disait-il. Et pourtant quel hommage aux arts plastiques dans son œuvre : des cadrages d’une grande précision graphique ; une épure très précise des lignes et formes, des noirs purs et des blancs magnifiant les gammes de gris. Au passage, il faut rendre hommage au tireur des épreuves Guillaume Geneste qui, sous le contrôle de Véronique, ancienne tireuse de Pierre de Fenoÿl, nous a fait là un immense travail.

L’œuvre de Pierre de Fenoÿl est faite d’allers incessants entre sensibilité extrême manifestée devant les paysages et abstraction, souvent proche de la sculpture art avec lequel il s’est confronté, particulièrement en Egypte. C’est là sans doute, devant la caresse du soleil sur les bas-reliefs, qu’il a eu la révélation du temps et de la lumière ; une révélation presque mystique chez lui.

LMB.

site personnel (clic) :

Wikipedia (clic) (tout reste à faire à ce jour)

  • Photos : Pierre de Fenoÿl :
    du jeudi 10 janvier 2013 au jeudi 14 mars 2013 Galerie Le Réverbère, Chambéry

    Exposition Pierre de Fenoÿl « le miroir traversé »
    La Galerie leReverbère est dans l’espace Malraux

    Ouverture : Mar. Jeu. Vend. 13h à 19h. / mer : 10h-19h / sam : 10h-18h

    localiser

    adresse

    67 Carré Curial


    Chambéry (F)

Portfolio

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.