> Mag > Arts > Qui ira verra…

Qui ira verra…

mercredi 8 janvier 2014 par Franz Narbah CC by-nc

L’art contemporain pose des questions. Mais surtout, il se pose des questions. On voudrait mettre en question la société. Mais se remet-on en question ? That is the question de cette exposition.

L’exposition se nomme LA REPUBLIQUE, Medio tutissimus ibis. On dirait qu’il y a là derrière une idée amusante. On va nous parler d’un gouvernement, de ministres au lieu d’artistes ; et si c’était rigolo ? Je vous en parle parce que j’irai certainement voir ça. Ça me pose question.

Je vous le donne tel quel, un extrait du communiqué de presse officiel :

LA République donne à voir la fiction d’un projet utopique perverti, un espace totalitaire entièrement voué au culte du consensus mou, de l’individualisme, de la dilution de l’identité. Au-delà du rêve social-démocrate-libéral de l’extrême milieu se préfigure une nouvelle forme de coercition et d’autoritarisme plus pernicieuse que toutes celles qui nous ont précédées.

Mais qui est donc cet inquiétant Président Vertut ?

On va un peu plus loin ? Toujours tel quel :

Nourrie des travaux réalisés et des réflexions menées par le Président Vertut ces deux dernières années, LA REPUBLIQUE propose des pistes de réflexion sur la péroraison politique contemporaine à travers des œuvres qui jouent entre autres sur l’ambiguïté de la résidence artistique comme lieu de pouvoir. Parfois lieu de contestation – pour Fela Kuti (sic) par exemple, la République autonome se transforme ici en lieu de conformation autoritaire et méprisante. Est ainsi démontré que conformisme, bien-pensance et politiquement correct, bien loin de rendre les êtres égaux, institutionnalisent de nouvelles formes de gouvernance dépourvues de raison.
 
Chaque artiste invité se voit confier un ministère au sein de LA REPUBLIQUE. Son intervention, pensée et produite pour l’occasion en toute autonomie est à même de conforter, infirmer ou ignorer la ligne politique établie par le Président Vertut

Bon, il semble bien, tous comptes faits, que la chose soit considérée comme une affaire sérieuse.

Quoi qu’il en soit, il va y avoir du monde à la Villa du Parc :

Le Président Vertut a nommé :


Charles Cuccu, ministre de la Forme,
Pierre-Philippe Freymond, ministre des Sciences, 
Gilles Furtwängler, porte-parole du Gouvernement, 
Jeanne Gillard et Nicolas Rivet, ministres de l’Education,
 Fabrice Gygi, ministre de l’Intérieur,
 Cédric Hoareau, ministre du Logement et de la Mobilité, 
le collectif Indigène, ministres du Culte,
 Alexandre Joly, ministre de l’Environnement, 
Laurent Kropf, ministre de la Possibilité des Réserves à venir, 
Angèle Laissue, ministre des Affaires Etranges,
 Jean-Benoît Lallemant, ministre de la Défense,
 Beat Lippert, pour Tous,
 Nicolas Milhé, ministre de la Foi Victorieuse,
 Julien Prévieux, ministre de l’Emploi, 
Konstantin Sgouridis, ministre de la Gestion de Fin du Monde
 et Nicolas Wagnières, ministre de la Propagande.


Et si finalement c’était rigolo ?

La salle des pas-perdus située dans la première salle du bâtiment proposera, en outre, une exposition de pièces à la gloire de la République réalisées par les ministres et d’autres artistes (Jérôme Baccaglio, Antonin Demé, Fernando de Miguel, Stéphane Detruche, Karim Forlin, Aurélien Gamboni, Didier Hébert-Guillon, Loïc Martin, Lucia Moure,Vincent Odon, Laure Schwarz, Lorédane Straschnov, Caroline Vitelli, Cédric Vuagnat).


Malheureusement, le dossier de presse ne contient aucune image en dehors de l’affiche néo futuriste. Donc, pas de portfolio !

Mais en revanche, il y a une vidéo de présentation là dessous et je me dis que finalement ça ne va peut-être pas être rigolo tout compte fait.

Enfin, qui ira verra.

_

  • La République, Medio tutissimus ibis :
    du samedi 18 janvier 2014 au samedi 22 mars 2014 Villa du Parc (Annemasse)

    Une exposition gouvernée par le Président Vertut et ses ministres.

    Vernissage samedi 18 janvier à 17h / Parc Montessuit - Annemasse avec une performance de M. Blaise Perret à 18h et de M. Gilles Furtwängler à 19h.

Visites commentées :
    
mardi 4 février à 18h30*, samedi 8 mars à 16h30* avec Président Vertut et vendredi 21 mars à 12h15. La Villa du Parc est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30. Entrée libre et gratuite.
    Visites commentées : 6 euros, gratuit pour les adhérentsFinissage le samedi 22 mars à partir de 17h.

    La Villa du Parc est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30. Entrée libre et gratuite.
    Visites commentées : 6 euros, gratuit pour les adhérents

    localiser

    adresse

    Parc Montessuit - 12, rue de Genève


    Annemasse (F)
    complément

    Tél. 04 50 38 84 61

    Fax 04 50 87 28 92

    communication@villaduparc.org

    http://www.villaduparc.com/

Medio tutissimus ibis

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.