> Mag > Arts > Serendipity

Serendipity

mardi 12 novembre 2013 par Sophie Feissel CC by-nc

Un langage universel ponctué de néons et de paillettes ...
Caroline Baup s’empare du pouvoir des yeux pour parler, et de celui des des oreilles pour voir !

Pour sa nouvelle exposition « Serendipity » (Heureux Hasard), l’artiste Caroline Baup offre une occasion unique d’évasion. Elle associe dans ses œuvres paillettes multicolores et néons, à la mode des enseignes publicitaires urbaines, pour présenter un monde merveilleux de coïncidences rehaussé d’onomatopées et de musique pop. Alors que les visiteurs écoutent des classiques comme « Imagine » de John Lennon ou « Walk On The Wild Side » de Lou Reed, leurs propres souvenirs associés à ces chansons ou des pensées inédites, suggérées par un mot, un son ou une couleur, ajoutent aux tableaux leur perspective personnelle. Caroline Baup décrit le processus ainsi : « Nous pouvons tous découvrir de nouvelles idées à partir de l’interprétation des autres, une preuve supplémentaire du pouvoir de la sérendipité ! »

Dans les 13 œuvres qui constituent « Serendipity » Caroline Baup ajoute les accents du néon à son vocabulaire artistique, sous forme de symboles, mots, fragments de phrases, onomatopées, signes et formes universellement connues. « Après tout, il n’est pas nécessaire que nous parlions la même langue, ou que nous soyons de la même origine, pour partager des valeurs communes, » explique-t-elle. C’est aussi un contraste rafraîchissant avec le contexte publicitaire normalement associé aux enseignes néons, où le spectateur n’est jamais le détenteur du message mais toujours le consommateur. Yeux et oreilles sont les objets de toutes les attentions pendant ce parcours qui exacerbe les sens.

Née en 1967 à Saint-Etienne, Caroline Baup commence sa formation artistique à l’Atelier de Sèvres à Paris. Elle entreprend ensuite des études d’architecture, d’où l’importance de la composition et le symbolisme des signes dans ses installations. Puis, elle choisit de continuer sa carrière dans le design textile, à Saint-Etienne, où elle est créatrice pendant plus de 10 ans dans le domaine de la passementerie. Aujourd’hui, son art est centré sur les représentations visuelles du langage universel .

Cette exposition est également l’occasion de découvrir ou redécouvrir le Pont de la Machine, un des emblèmes de Genève depuis 1840. Construit pour approvisionner les fontaines publiques en eau, il est peu à peu devenu un symbole du développement industriel de la ville. Géré par Swatch Group depuis 2005, le bâtiment abrite la Cité du Temps, un lieu d’expositions interactif et novateur.

  • Serendipity :
    du jeudi 14 novembre 2013 au lundi 9 décembre 2013 Cité du Temps , Pont de la machine, Genève

    L’exposition « Serendipity » est ouverte tous les jours du 14 novembre au 9 décembre 2013, de 9h à 18h.
    L’entrée est gratuite.

    localiser

    adresse
    Genève (CH)

Portfolio

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.