> Mag > Musique > Un plateau de rock fort

privé de dessert

Un plateau de rock fort

mardi 2 juillet 2013 par Olivier Dutertre CC by-nc

La première soirée du festival Golden Pit affichait une couleur assez homogène et résolument rock. Aperçu subjectif de cette soirée où la scène locale a pu s’exprimer dans d’excellentes conditions, grâce au travail des bénévoles de l’association des Cailleux.La seconde soirée fut hélas annulée pour cause d’intempéries.

The Shifoomies Band, le charme

Ces jeunes Annéciens nous replongent dans l’énergie d’un rock seventies délivré avec urgence et efficacité. On sent la complicité du groupe, le plaisir de jouer ensemble. Le groupe est issu de la structure d’accompagnement du Brise-glace et se relance après l’arrivée de deux musiciens (batterie,guitare) ; on sent qu’ils ont faim.

La frappe nette et bien posée du batteur permet aux autres musiciens de dérouler leur rock vintage avec expressivité.

Mais l’attention du public est captée immanquablement par leur chanteuse au charisme évident. Mélange de sensualité et de fraîcheur, les poses sexy de Fanny de la chanteuse sont d’une ingénuité subtilement lascive, à mille lieues des clichés usés en la matière. Du coup, elle se met tout le monde dans la poche et fascine par son jeu énergique, d’autant que son chant juste et assuré sert complètement le style du groupe.


  • Un enthousiame débordant


Happening, la claque

L’essence même du rock, le trio guitare-basse-batterie, cette formule est usée au possible, pourtant ces jeunes Aixois parviennent au tour de force de faire sonner leur musique en imprimant une personnalité propre.

Leur musique a sans doute un arrière-fond punk-rock, mais la construction et la dynamique des morceaux n’ont rien de basique et s’avèrent pleines de bonnes surprises, y compris au niveau des couleurs étonnantes sur certains passages.

C’est puissant, rafraîchissant, et se laisse difficilement ranger dans un style unique ; mais ce qui semble évident, c’est qu’on a affaire à un groupe qui a une vraie aisance et le potentiel d’aller loin. Stylistiquement, le set sonnait un peu moins punk-rock que sur le mini album ci-dessous, mais cela montre qu’on a affaire à de « sérieux clients ».

Cette première production a pour but de les promouvoir et de leur permettre de se développer. On en réentendra parler, à coup sûr.



Portfolio

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.