> Mag > Musique > Guitare Héros à Grenoble

Guitare Héros à Grenoble

lundi 29 avril 2013 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

Jeudi 25 avril 2013 restera une date marquante pour la guitare à Grenoble avec la venue de deux des plus fines lames de la guitare rock en France : Christophe Godin et Stéphan Forté ! Une soirée de concert « guitar hero » made in France !

Jeudi dernier, la journée commence avec l’arrivée de Christophe Godin accompagné de son groupe Gnô à Grenoble, ainsi que la venue de Stéphan Forté (guitariste du groupe Adagio). Les deux virtuoses proposent l’après-midi des « masterclass » [1] auxquelles assistent de nombreux musiciens désirant découvrir et développer de nouvelles choses à la guitare !

JPEG - 50.2 ko

Le concert a lieu le soir-même à l’Ampérage, une salle d’une bonne taille avec une scène ouverte et large pouvant proposer des concerts de qualité dans une bonne ambiance. La soirée commence avec le groupe Uncertain Continuity qui propose une musique instrumentale teintée de jazz, rock progressif, et metal. Ce sera ensuite le tour du groupe Consortium de proposer un set de rock metal avec un chant parfois brutal, comme le veut le genre musical.

L’arrivée de Stéphan Forté est attendue

C’est une de ses rares apparitions dans la région. Avec son groupe Adagio il a déjà sorti quelques albums, et a même sorti un album solo dont il fait la promotion le soir-même en jouant des titres de celui-ci.

Stéphan est un guitariste rock metal dont la notoriété monte dans le monde de la guitare que ce soit dans notre pays ou à l’étranger. Son style musical est rock metal inspiré de musiques classique et néo-classique, mais aussi de rock et musiques progressives, de musique contemporaine, avec des influences exotiques pouvant toucher à l’Orient ou à l’Europe de l’Est entre autres. Cette richesse d’influences lui permet d’être reconnaissable et de se démarquer des guitaristes virtuoses de « shred » [2] typiques dans le milieu rock metal…

On sent de nombreuses inspirations, dont celles des guitaristes Marty Friedman et Jason Becker qu’il a pu rencontrer. On sent aussi une maturité musicale car il n’y a pas que de la démonstration et déboule à toute vitesse sur le manche de guitare, il y a l’envie de raconter quelque chose avec une musique riche de mélodies planantes et aériennes, d’harmonies et de rythmes complexes.

Eien no kizuna
Inédit sorti au japon (feat. Andy James)

Sa guitare semble raconter des histoires venant d’un autre monde où se mêlent chaos et lumières.

Pari réussi pour le guitariste qui a osé jouer en solo une musique instrumentale de haute volée. Son album solo « The Shadows Compendium » est une merveille de musique instrumentale. Bravo.

Gnô joue Crass Palace

Pour clôturer la soirée, Gnô débarque sur scène avec l’inénarrable virtuose Christophe Godin à la guitare, la poutre de Bamako dénommée Gaby Vegh à la basse, et Peter Puke qui se fait appeler Julien Rousset à la batterie.

Le troisième album de Gnô « Crass Palace » a une belle place dans la set list du concert, avec des morceaux à la fois puissants et subtils, toujours un soin apporté aux mélodies et aux chœurs dans un contexte musical puissant rock metal, et des arrangements bien présents pour apporter encore de nouvelles choses à Gnô.
Les deux précédents albums (« Trash Deluxe » et « Cannibal Tango ») ne sont pas oubliés pour autant, et permettent de balancer encore plus d’efficacité et de punch à un concert qui allie rock metal, fusion et pop, sans oublier le côté show (ça bouge sur scène et ça fait le spectacle) et l’humour (ça rigole pas mal aussi).

Avec désormais trois albums à son actif, Gnô peut proposer une belle et large palette de musiques englobant de nombreux styles tout en restant cohérent. On a l’impression que le groupe pourrait s’appeler les « Pantles » (fusion entre les Beatles et Pantera) sous une étiquette « rock-métal-pop ». La musique de Gnô peut évoquer certains groupes aux styles différents comme Pantera (pour le côté gros son), Freak Kitchen (pour le côté gros délire), ou encore King’s X (pour les harmonies vocales).

Ils ont trouvé une formule qui rend leur trio unique et original ! Les Gnô ne changent pas leurs habitudes et font vibrer l’Ampérage avec leur talent aussi énorme que leur mur du son titanesque ! Et la soirée se termine par une jam avec Christophe Godin, Gaby Vegh, Julien Rousset et Stéphan Forté pour une reprise originale et pleine de guitares de folie du fameux titre « Little Wing » de Jimi Hendrix.

Pour finir, il faut féliciter les musiciens, le public, et surtout l’asso Kheops qui a permi l’organisation de cette super soirée de concert dédiée à la guitare, en espérant qu’il y en aura d’autres tout aussi fantastiques.

Gno fait le bœuf avec TM Stevens (archives)
voir TM Stevens
fufux666

Notes

[1cours ou ateliers destinés à perfectionner sa maîtrise de la musique et de la guitare grâce aux connaissances avancées et expertes de guitaristes de renom

[2style caractérisant les guitaristes rock au jeu véloce

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.