> Mag > Musique > Les femmes batteuses

La musique au féminin

Les femmes batteuses

lundi 17 juin 2013 par Jean-Pierre Biskup CC by-nc

Après la guitare et la basse, voilà enfin la batterie : le trio est donc formé, cette fameuse formule magique à la base des principaux courants musicaux qui bercent notre planète. Il est temps de faire un tour dans l’univers de la batterie et ainsi clore le triptyque consacré aux femmes musiciennes et instrumentistes…

Que dire ? Batteur ou batteuse ? On va dire batteuse pour rappeler le genre féminin du mot batterie et des femmes ayant adopté et maîtrisé cet instrument. Comme pour ses ami(e)s instruments à cordes (guitare et basse), on va parler pour la batterie de quelques musiciennes qui méritent d’être mieux connues et reconnues…

Hannah Ford (USA)

JPEG - 64.1 ko

Non seulement elle est belle, mais surtout c’est une tueuse à la batterie ! C’est une représentante de la génération actuelle des batteuses qui allie technique et groove… Et c’est encore une musicienne révélée au grand public par Prince (qui a décidément aussi le talent de bien savoir s’entourer).

Les plus : très belle et talentueuse, elle peut chanter aussi, et fait le show sur scène.

Les moins : on ne sait pas encore si elle pourra confirmer son nouveau statut de star de la batterie…


Sheila E. (USA)

JPEG - 41.6 ko

Peut-être la batteuse la plus célèbre du monde, révélée au grand public par… Prince (encore lui !). Musicienne chanteuse et artiste complète, virtuose à la batterie et aux percussions, Sheila Escuvedo de son vrai nom a de qui tenir (elle vient d’une famille reconnue dans la musique). Après sa collaboration avec Prince, elle a joué avec beaucoup d’autres artistes.

Les plus : une virtuose de la batterie et des percussions, elle est connue de tout le monde de la musique et même d’une partie du grand public, ce qui est rare dans l’univers de la batterie…

Les moins : on se demande ce qu’elle fait aujourd’hui…


Terri Lyne Carrington (USA)

JPEG - 1.1 Mo

Reconnue depuis des années comme étant une des batteuses les plus talentueuses, capable de jouer de tous styles musicaux avec brio. Elle a joué avec Herbie Hancock, Wayne Shorter, Stan Getz, et bien d’autres encore dans d’autres styles musicaux… Elle est non seulement batteuse, mais aussi compositrice, productrice, et enseigne au fameux Berklee College of Music.

Les plus : maîtrise, classe, et subtilité à la batterie.

Les moins : trop jazzy pour le grand public ?


Emmanuelle Caplette (Canada)

JPEG - 340.5 ko

La jeune canadienne fait partie de la nouvelle génération qui commence à se montrer. Véritable phénomène de la batterie au Canada, elle commence à se faire connaître dans le monde entier lors notamment de démonstrations… Sa carrière décolle, et elle avait d’ailleurs été repérée par Damien Schmitt (peut-être le meilleur batteur du monde actuellement) pour jouer avec lui.

Les plus : un talent reconnu dans le monde la batterie.

Les moins : pour l’instant elle est très peu connue du grand public, elle mériterait d’être mise en avant grâce à de grandes et prestigieuses collaborations musicales de niveau international (il faudrait sortir un peu plus du Canada !).


Katy Elwell (UK)

JPEG - 101.3 ko

Moins connue que les batteuses citées précédemment, elle n’en est pas moins proche au niveau du talent ! Membre et pilier du groupe rock LizZard, Katy porte musicalement le trio dans une nouvelle dimension avec sa maîtrise à la batterie… Le groupe a d’ailleurs été repéré et admiré par le célèbre batteur Carmine Appice (qui a joué avec beaucoup de grands noms comme Jeff Beck, Ozzy Osbourne, Pink Floyd…).

Les plus : batteuse très douée d’un très bon groupe qui commence à se faire remarquer, on sent un gros potentiel chez cette batteuse, on serait curieux de voir jusqu’où elle peut aller musicalement.

Les moins : elle manque encore de reconnaissance, on ne sait pas ce qu’elle peut proposer musicalement en dehors de LizZard…

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.