• Axel Bauer, en power trio de choc

    Musique

    Des rythmes changeants, des nuances et des élans vers un absolu non encore trouvé, voici ce qui pourrait résumer à la fois la vie et la carrière d’Axel Bauer jusqu’à présent, mais aussi l’ensemble de ses oeuvres musicales.

    Et pour commencer sa tournée 2019, un concert équilibré, allant frapper là où il faut, un trio de musiciens au top, un set couvrant toutes les teintes des albums d’Axel Bauer et le partage avec le public.... nous y étions.

  • Le rock au pied des pistes de Chartreuse

    Musique

    Belles conditions le 23 février dernier pour la première édition de Wint’R’Ruines, le pendant hivernal du Rock and Ruines. L’événement est parvenu à réunir pour le public de locaux et de vacanciers-skieurs la neige, le soleil, le rock (et la bière). Que demander de plus ?

  • Yo la Tengo

    Musique

    Je les avais vus il y a plusieurs années, j’avais bien apprécié. Cependant, j’ai trouvé dommage la configuration assise [1] à cette occasion — ce n’est que mon avis personnel — la perception d’un concert peut être différente et évidemment d’un (ou dans un ?) état d’esprit précis.

  • Akoustik Thrill

    Musique

    Du rock, hard rock, heavy électrique en version acoustique, est-ce bien possible et raisonnable ? La réponse est oui quand on annonce le duo qui suit : Maggy Luyten (voix) et Christophe Godin (guitare) ! Plus connus pour leur côté électrique, les deux amis de ce duo réussissent tout aussi bien à jouer des standards rock revisités en acoustique tout en énergie, puissance, originalité et finesse !

  • Rendez-vous à ne pas manquer

    Musique

    À la moitié des vacances d’hiver, le Brise-Glace n’annonce pas complet ce samedi soir, bizarre que ce ne soit pas sold-out mais les gens préfèrent sans doute dévaler les pistes plutôt que déboucher leurs oreilles.

  • Le mystère Mark Hollis ou comment disparaître complètement

    Musique

    « That there, that’s not me - I go where I please » (« celui-là, ce n’est pas moi - je vais où cela me plaît »). C’est par ces mots que s’ouvre « How to Disappear Completely », 4me morceau de l’album Kid A de Radiohead (2000), qui s’inscrit dans le prolongement de l’œuvre de Mark Hollis. Ce titre, qui traite de la difficile tension entre anonymat et célébrité, illustre parfaitement la trajectoire peu commune du leader de Talk Talk, disparu le 25 février dernier.

  • Voir aussi…

    Euphorique, le spectacle 3 en 1 ! | Lucy Watts, Abécédaire de la propagande en temps de paix | Viagra Boys, comme un poison dans l’eau | Céleste, au firmament du bourrinage | Le rock’n roll dans les veines | L’Orchidée cosmique change d’orbite