> Mag > Musique > L’Odyssée classique et Jazz

Geneva Camerata / Émile Parisien

L’Odyssée classique et Jazz

samedi 2 avril 2022 par Alain Morhange rédacteur , Anatholie photographe CC by-nc-sa

Compte-rendu

Nous avons eu le privilège d’assis­ter à Château rouge (Annema­sse) à une inoubli­able soirée donnée par le Geneva Camerata et ses invités , le flutiste Roy Amotz, Ziv Ravitz à la batterie et Émile Parisien, saxophoniste soprano.

En préambule une courte pièce contemporaine de Nicolas Von Ritter, Orchestrion.

Deuxième tableau : la 7e symphonie de Beethoven, littéralement « dansée » par David Greilsammer, aux commandes de cette formation de haut vol.

Et enfin, en troisième partie, Émile Parisien nous propose une relecture de ses compositions. Le chant bouleversant de son saxophone est magnifié par l’ensemble de la formation, moments magiques, soutenus par le grand Ziv Ravitz à la batterie,
tour à tour subtil et puissant. Le concert est ponctué de duos endiablés entre Émile Parisien, Joathan Keren au violon, Luis Mendoza au hautbois, Roy Amotz et sa flûte....
Immense sensation de bonheur partagé entre public et musiciens ! Moments de grâce qu’on ne voudrait jamais voir s’arrêter.

JPEG - 452 ko

C’est un véritable voyage au pays de la musique ou des musiques qui nous aura été offert ce soir, musiques sans frontières, plus que jamais vitales en ces temps ou la violence s’empare du monde, fidèle dans l’esprit à cette Journée Internationale du Jazz crée en 2011 par l’UNESCO pour célébrer cette musique, outil universel de promotion de la paix.

Commenter cet article

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.