Accueil > Les auteurs > Anatholie

Anatholie

Emmanuelle Nemoz

Chamonix

Membre depuis le 14 avril 2018.

Articles de cet auteur (16)

  • Herbie Hancock, le caméléon éclectique

    Musique

    Dans cet impressionnant Théâtre antique qui peut accueillir jusqu’à 7500 spectateurs, se déroule depuis 1981, l’un des plus importants Festival de Jazz au monde. L’occasion pour célébrer la quinzième participation à Vienne du légendaire Herbie Hancock impressionnant avec ses 82 ans et son agilité sur scène.
    Thomas de Pourquery & Supersonic proposaient en première partie un voyage stellaire en célébrant une suprême liberté du free jazz cosmique dédiée à Sun Ra qui aura enthousiasmé le public.

  • Le Paradis selon No-Mad Spirits

    Musique

    Dans le cadre des créations musicales qu’il suscite à chaque nouvelle édition, le festival genevois Les Athénéennes accueillait notamment cette année le virtuose du oud Amine Mraihi et son projet No-Mad Spirits, augmenté du pianiste Bojan Z et de la chanteuse Lynn Adib pour une performance unique.

  • Modernité des traditions avec le dzodzet Florian Favre

    Musique

    C’est un de ces heureux mélanges dont le festival Les Athénéennes a le secret : un pianiste de jazz qui revisite le folk suisse dans un temple genevois éclairé à la bougie.

  • Mildlife, soirée groove au Brise Glace

    Musique

    Jazz ? Mais pas que. Disco ? un peu. Funk ? Affirmatif. Electronique ? Aussi. Et même de la flûte, mais pas de pipeau : avec Mildlife, on plonge dans un irrésistible groove psychédélique concocté par quatre australiens inspirés.

  • Piers Faccini, un guérisseur au Podium de Poisy

    Musique

    Ceci n’est pas un concert, mais une cérémonie, un rituel de guérison pratiqué par Piers Faccini et son quartet. Dans la toute récente salle du Podium à Poisy, la pénombre règne jusque sur la scène où l’on distingue à peine les musiciens : une excellente manière de laisser toute la place à la musique et aux gestes de ceux qui la créent.

  • Vivian Maier Inedita à Turin, le singulier dans le quotidien

    Arts

    Il y a maintenant quinze ans que les quelque 120 000 négatifs de Vivian Maier ont été découverts par hasard. John Maloof, qui en détient la plupart, et la Howard Greenberg Gallery ont donc pu les examiner, les numériser, les cataloguer et en sélectionner environ 250, ainsi que des films Super 8 et 16mm et de rares tirages originaux, pour constituer la plus complète exposition consacrée à ce jour au travail de la “nounou photographe”.

plus ancien

Lui écrire

Envoyer un message