Magazine culturel contributif en bassin franco-valdo-genevois

Articles récents

  • Jazz ContreBand 2024 : les premiers noms dévoilés

    Musique

    par Anatholie

    Le festival franco-suisse nous réserve, comme à son habitude, une programmation de choix à déguster tout au long du mois d’octobre des deux côtés de la frontière, dont une partie a été annoncée lors d’une soirée à l’Ecole des Musiques Actuelles (eMa) de Genève qui s’est conclue par un concert du saxophoniste Louis Billette.

  • Parquet sur courant alternatif au Poulpe

    Musique

    Jeudi soir, c’était techno instrumentale avec Parquet au Poulpe. Le groupe formé autour du batteur Seb Brun, a sorti un premier album Sparkles and Mud sur Carton records et propose une musique sur le fil, entre pulsions dansantes et imaginaire sonore abstrait.

  • Hooverphonic, un cabaret aux notes expressionnistes

    Musique

    Des lumières tamisées, une atmosphère chaleureuse, l’Usine ressemblait à un cabaret Berlinois des années 20 pour accueillir deux groupes qui auront certainement capté l’attention du public pour leur prestation envoûtante, un mélange de glamour, de sensualité et d’excitation.

  • Swans à l’Alhambra : bruit blanc, magie noire

    Musique

    Le cadre grandiose de l’Alhambra donne aux concerts qui s’y déroulent une dimension hors du commun. Quel chance d’y voir un monument du rock avant-gardiste de la trempe des Swans, accompagnés pour l’occasion des paysages sonores futuristes de Maria W. Horn !

  • L’Esprit du son électronique au féminin

    Musique

    C’est avec un certain plaisir que nous prenons l’habitude d’aller voir les soirées de Radiation, association chambérienne qui défend âprement la musique expérimentale et cela avec brio. Ce vendredi soir, nous avions la chance de (re)voir l’excellent film Sisters with Transistors de Lisa Rovner, hommage aux femmes qui ont bravé le pouvoir masculin pour revendiquer leurs créations sonores. Elles sont nombreuses à avoir réalisé des œuvres géniales dans le domaine des musiques concrètes, électroniques ou électroacoustiques.

  • Diiv, des grenouilles bouillonnantes dans un grand bol d’air frais !

    Musique

    À peine un mois après Slowdive, Genève accueillait un autre groupe du même style : DIIV ! un groupe de rock indépendant américain originaire de Brooklyn (New York) dont je suis devenu sur le tard un grand fan ces derniers temps. Et franchement, je les attendais depuis un moment, je ne suis pas quelqu’un qui adore le Thrash, Death Metal, mais bordel ces mecs ont une manière incroyable de bouger sur scène et la façon dont les compositions sonnent fort font qu’ils sont juste à un niveau difficile à décrire. Le style musical de DIIV est pourtant un mélange captivant de grunge et de shoegaze qui pourrait me rappeler un groupe du même bled : Parquet Courts. Leurs chansons fusionnent des riffs de guitare hypnotiques avec des voix éthérées, créant un son unique et intemporel. Le groupe a su marier la mélancolie pop avec des torrents de guitares psychédéliques, attirant ainsi de nombreux fans et grimpeurs musicaux expérimentés de haute altitude… Il ne fallait pas rater ce concert !