Articles récents

  • l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp, antidote aux temps troublés

    Musique

    We’re OK but we’re lost anyway, sorti sur le label Bongo Joe records, est déjà le 5e de la formation genevoise. Bien que croisé plusieurs fois en concert, c’est le premier de leurs disques que j’écoute réellement —question de disponibilité et d’envie, sans doute — toujours est-il que, cette fois, la musique dansante et très composée d’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp réussit pour moi à parler au corps autant qu’à captiver l’esprit.

  • Bleu électrique comme /A\

    Musique

    Il paraît que la rencontre a coulé de source, entre ces musiciens de deux générations différentes issus de la scène alternative suisse : Emilie Zoé (guitare/chant), accompagnée du batteur Nicolas Pitet, artisans d’une noisy-pop ciselée et intimiste, et Franz Treichler, la voix des Young gods. Le premier album né de cette collaboration marie les univers respectifs des musiciens et explore à l’instinct une large palette de paysages sonores.

  • Le concert dans le ciel

    Musique

    Le temps d’un instant suspendu dans le ciel, Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp s’est mué en Orchestre Tout Terrain Marcel Duchamp pour donner un concert puissant et poétique à presque 2000m d’altitude.

  • Une nouvelle reine pour la guitare ?

    Musique

    Lari Basilio, guitariste brésilienne, est partie aux USA et s’impose de plus en plus dans le monde de la guitare qui est pourtant assez masculin. Cette musicienne a tout pour entrer dans la cour des grands noms de la guitare : une grande musicalité, une maîtrise de l’instrument, un son sublime, et surtout de belles compositions !

  • L’Effondras, post-blues en majesté

    Musique

    Anabasis, le 3e album de L’Effondras, poursuit la quête d’une musique épurée et majestueuse, entre post-rock tumultueux, accents blues et fracas de guitares noise.

  • Théo Charaf, folk-blues à cœur ouvert

    Musique

    À l’origine de ce premier album solo, une révélation : le bruitiste Théo Charaf, officiant dans plusieurs groupes à tendance punk de la région lyonnaise, ne veut plus laisser le temps passer sans qu’il puisse dévoiler son autre moitié, personnelle, minimaliste, en clair-obscur. On parle ici de chansons folk-blues hantées, au minimaliste évident et bienfaisant, livrées d’une voix grave, sombre et enveloppante.

  • plus ancien