Magazine culturel contributif en bassin franco-valdo-genevois

Articles récents

  • Editors et The Smashing Pumpkins

    Musique

    Dimanche…le soleil a enfin pris place et les badauds profitent de ses rayons après un temps pourri depuis des semaines. Quand le programme du Montreux Jazz est sorti cette année, on s’est dit, « bon sang quelle line up ! » On pourrait être ici tous les soirs ! Les concerts auront lieu en partie à l’extérieur car la salle de concert est en reconstruction. Pour cette soirée en ouverture, le groupe anglais Editors seront suivis des légendaires The Smashing Pumpkins.

  • Fontaines DC

    Musique

    par Stef Ann

    Les murs des Docks de Lausanne ont tremblé hier soir. Pour notre plus grand bonheur. La célèbre salle lausannoise affichait complet pour la venue des Boys in a Better Land.

  • Zaho de Sagazan, la modernité poétique

    Musique

    Pour l’ouverture du festival ce jeudi 27 juin, les Estivales en Savoie ont frappé fort en invitant Zaho de Sagazan, quadruple primée aux dernières Victoires de la Musique. Le moins qu’on puisse dire c’est que cette jeune auteur-compositeur-interprète, bien dans son époque, a été à la hauteur du moment.

  • AFFA, afro-soul de qualité

    Musique

    Influencée par l’afrobeat, la soul, le jazz, le R’n’B, la jeune chanteuse AFFA nous propose une belle musique métissée avec sa voix d’or. Une musique qui peut faire rêver et voyager.

  • Saxophone sans bornes

    Musique

    David Sanborn, un des plus grands saxophonistes de la planète nous a quittés il y a quelque temps. En mêlant le jazz à d’autres styles comme le rhythm ’n’ blues, la funk, la soul, la pop et le rock, David Sanborn a rendu le saxophone plus accessible au grand public sans pour autant oublier la musicalité. Il a joué avec des stars planétaires, a eu une belle carrière en solo, tout en influençant bon nombre de musiciens. Un artiste d’exception dont il ne faut pas oublier les apports à la musique.

  • Dans l’oeil d’Anatholie, mohs.

    Musique

    par Anatholie

    Ils tirent leur nom de l’échelle de dureté des pierres précieuses et leurs deux premiers albums sont truffés de pépites musicales : mohs. fait partie de la bouillonnante scène jazz franco-suisse issue de l’HEMU de Lausanne et chacun de leurs concerts, comme le dernier en date au Groove de Genève le 28 mars dernier, est une plongée dans un groove singulier, onirique et puissant, entre jazz et électro, où la guitare d’Erwann Valazza dialogue avec la trompette de Zacharie Ksyk sur la rythmique ciselée de Gaspard Colin (basse) et Nathan Vandenbulcke (batterie), dont on ressort avec une seule question en tête : c’est quand, le prochain ?

    Par chance, il suffira de se rendre à Hermance (GE) le 10 août prochain pour y entendre mohs. dans le cadre du festival Jazz sur la Plage.