Magazine culturel contributif en bassin franco-valdo-genevois

> Mag > Pixels > Les jeux vidéo qui m’ont marqué !

Top 20 de mes jeux vidéo préférés

Les jeux vidéo qui m’ont marqué !

dimanche 7 mai 2023 par Jean-Pierre Biskup rédaction CC by-nc-sa

Rétrospective

Sous ce titre se cache un classement personnel de mes jeux vidéo préférés qui va nous faire voyager dans l’espace et le temps !
Vous serez certainement d’accord avec certains choix, et pas avec d’autres, en tout cas cela inaugure le « Top 20 de mes jeux vidéo préférés » où différents acteurs et fans du monde vidéoludique vont pouvoir s’exprimer dans la rubrique Pixels !

J’inaugure donc le « Top 20 de mes jeux vidéo préférés » pour la rubrique Pixels...

Ayant été joueur acharné dès l’enfance jusqu’à la fin de l’adolescence et le début de la vie d’adulte, j’y ai par la suite moins ou presque plus joué pour mieux y revenir depuis quelque temps... Plus consoles que PC, j’ai néanmoins touché à des jeux dans beaucoup de styles et sur différents supports, j’ai été marqué par Nintendo particulièrement, j’ai même été au Club Nintendo, j’ai participé à des compétitions (officielles et officieuses) de jeu vidéo... Avec de l’entraînement pour certains jeux, je pense que j’ai pu apparaître comme un crack, mais ce qui me portait le plus c’était le fait de jouer, et ce n’est certainement pas pour rien que j’ai passé ma vie perso ou pro à jouer, que ce soit avec la musique, la création, l’animation... Cet article est l’occasion de me révéler en partie, ce qui est rare me concernant, je ne suis pas le genre à parler souvent de ma petite personne. Je dois bien ça aux jeux vidéo qui m’ont apporté bien plus que ce qu’il paraît ! La vie est un jeu !
Faire une liste de ses jeux préférés n’est pas si aisé, c’est subjectif et ça peut être changeant, mouvant, et même émouvant avec de la nostalgie... Mais on essaie de tenir compte avant tout des qualités intrinsèques des jeux et des raisons pour lesquelles ils nous ont marqué. J’espère ne pas trop vous ennuyer, et je pense que les différents fans et acteurs du monde des jeux vidéo qui vont participer prochainement à cette rubrique vont nous faire voyager avec plaisir ! Wait and see !

1. The Legend of Zelda : A Link to the Past (Super Nintendo) Nintendo 1991 (sortie au Japon), 1992 (sortie en France)

JPEG - 41.9 kio

Surnommé « Zelda 3 » par les fans, c’est un de mes jeux vidéo préférés, voire même celui que j’ai préféré (et que je préfère peut-être encore aujourd’hui), tous styles confondus, tous supports confondus, et toutes époques confondues. J’ai eu le jeu dès sa sortie en France, j’avais 12 ans, et j’y ai joué comme un fou, les heures passaient sans que je m’en aperçoive tellement j’étais immergé dans cette aventure, et je l’ai fini rapidement avant tout le monde ou presque (disons avant tous les joueurs que je connaissais à l’époque, et il y en avait beaucoup !).

Ce jeu a été très marquant car il y a eu de l’attente depuis ses précédents épisodes sur console 8 bits (le premier épisode a été légendaire, le deuxième plus mitigé...) et son arrivée sur console 16 bits... Tant sur le fond que sur la forme, un pas de géant a été fait, le jeu mêle action et aventure dans une quête où adresse et réflexion seront de mise. Un jeu magique avec des moments extraordinaires, que ce soit avec la découverte de l’épée Excalibur (le mythe d’Excalibur m’a marqué depuis toujours, bien avant ce jeu, et me poursuit encore !), le voyage dans le monde d’Hyrule, les combats contre Ganon... Mythique, légendaire !

2. The Legend of Zelda : Ocarina of Time (Nintendo 64) Nintendo 1998

JPEG - 22.1 kio

Le passage de la 2D à la 3D... Pari risqué mais réussi ! Ce jeu est reconnu comme un des plus grands, voire même comme le plus grand jeu vidéo de l’histoire vidéoludique selon certains... Il ne m’a pas marqué autant que « The Legend of Zelda : A Link to the Past » (qui est lui aussi reconnu comme un des plus grands jeux vidéo) pour plusieurs raisons : selon moi, le passage à la 3D ne justifie pas qu’un jeu soit meilleur qu’un autre en 2D, tout dépend des qualités intrinsèques du jeu... De plus, il a bénéficié des apports des précédents épisodes de la saga Zelda qui avaient déjà apporté l’essentiel de ce qui fait la grandeur de ces jeux... Enfin, j’y ai moins joué que les précédents épisodes, étant donné que je partageais davantage le temps de jeu vidéo avec mes frères (on a fini le jeu ensemble si je me souviens bien), et que je laissais progressivement le jeu vidéo de côté pour assouvir ma passion pour la musique... Et puis à 18 ans, j’avais certainement d’autres choses à faire aussi !

3. The Legend of Zelda (Nes) Nintendo 1986 (sortie au Japon), 1988 (sortie en France)

JPEG - 32 kio

Un jeu révolutionnaire pour son époque, et le début d’une saga légendaire ! J’y ai joué dès sa sortie en France, et là aussi je l’ai fini rapidement et avant certainement beaucoup de monde à cette époque (et pourtant je crois que je n’avais que 8 ans, et ce jeu n’est pas si simple que ça...). Dépassant le simple RPG (role playing game), il y a ici de l’action en plus de l’aventure, la jouabilité et les possibilités d’évoluer sont vastes. La durée de vie du jeu est plus longue que ce qu’il paraît, et des découvertes ont eu lieu même plus de 30 ans après la sortie du jeu... C’est dire si ce titre est fantastique !

4. The Legend of Zelda : Link’s Awakening (Game Boy) (Nintendo) 1993

JPEG - 14.8 kio

Retrouver la magie de la saga Zelda sur une console portable 8 bits monochrome, est-ce possible ? Mission accomplie avec un jeu merveilleux à la hauteur des plus grands épisodes de la série !

Cette fois-ci, pas de gros délai d’attente entre la sortie initiale du jeu au Japon et la sortie dans le reste du monde (en particulier USA et Europe), le jeu était facilement accessible, passionnant, mais pas le plus difficile de la série Zelda à finir, je pense que beaucoup de joueurs ont pu le finir sans y passer un temps fou, donc je ne pense pas forcément être un précurseur ici pour avoir fini le jeu rapidement...

5. Super Mario World (Super Nintendo) Nintendo 1990 (sortie au Japon), 1992 (sortie en France)

BMP - 111.6 kio

Le passage de console 8 bits à console 16 bits se fait sentir... Le jeu est extraordinaire pour l’époque ! Il a toutes les qualités et tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série des jeux Mario, et les améliore encore avec plein de trouvailles et d’idées, des graphismes et des sonorités de qualité supérieure ! Top !

Concernant mon rapport à ce jeu, je l’ai fini rapidement et j’ai toujours eu du plaisir à y rejouer tellement il y a de choses qu’on peut faire différemment et de zones à explorer ! Et c’est tellement fun comme jeu, tout simplement ! Je l’ai fini avant beaucoup de monde je pense cependant...

6. Super Mario Bros. 3 (Nes) Nintendo 1988 (sortie au Japon), 1991 (sortie en France)

JPEG - 13.2 kio

Peut-être le meilleur jeu de la Nes, et de toutes les consoles 8 bits... Après un Super Mario Bros. 2 très bon mais pas excellent, il y avait beaucoup d’attente. Et on n’a pas été déçu ! Le jeu repousse les limites de ce qui pouvait être fait avec la console, le jeu est fun, brillant, riche.

On a eu le jeu dès sa sortie à la maison, et après des heures, des jours, à jouer dès qu’il y en avait la possibilité, je l’ai fini de peu avant mon frère cadet qui commençait à devenir un joueur acharné (des années plus tard, il touchera au monde des joueurs professionnels des jeux vidéo en jouant aux côtés des plus grands joueurs du pays... mais ça, c’est une autre histoire !).

7. Super Mario Bros. (Nes) Nintendo 1985 (sortie au Japon), 1987 (sortie en France)

JPEG - 29.8 kio

Un des titres les plus marquants de l’histoire des jeux vidéo, tout simplement ! Avec une console qui a marqué l’histoire vidéoludique : la Nes (Nintendo Entertainment System) ! Certainement le premier jeu vidéo (ou l’un des premiers) avec lequel j’ai vraiment joué, et à l’époque ça dépassait tout ce qui a existé avant en matière vidéoludique ! Ce jeu a été une révolution, et a carrément sauvé et relancé le monde du jeu vidéo qui connaissait une crise importante au début des années 80 !

Et je pense pouvoir l’affirmer sans problème, je fais certainement partie des premiers joueurs en France à l’avoir terminé, j’avais 7 ans... Pourquoi ? Tout simplement car j’ai eu le jeu et la console en 1987 en France distribués par Mattel, et que le vrai boom de la Nes a eu lieu en 1988 avec la distribution faite par Bandaï. En 1987, même des professionnels du jeu vidéo en France n’avaient pas connaissance de la Nes (n’est-ce pas Monsieur AHL ? Voici un grand personnage de la presse vidéoludique française dont je vais essayer de parler prochainement dans la rubrique Pixels...) ! C’est simple, en 1987, personne ou presque ne connaissait Nintendo et n’avait de console de la fameuse société nippone à la maison : les médias n’en parlaient pas vraiment, les gens (et même des spécialistes du jeu vidéo) ne connaissaient pas son existence, et le salon de ma maison familiale était remplie d’enfants les mercredis et les weekends pour jouer aux jeux vidéo ! Merci et hommage à ma mère pour avoir découvert cette pépite avant tout le monde ou presque ! Il faut dire que la Nes n’a pas été bien distribuée car il n’y avait pas (ou très peu) de promotion et de communication en 1987 la concernant ! Mais l’année suivante, 1988, le paquet a été mis avec le changement de distributeur, avec des publicités partout, et beaucoup à la télévision ! Et à partir de ce moment-là, j’ai pu jouer tranquillement chez moi sans avoir toujours une foule autour de moi !

8. Tetris (Game Boy) Nintendo 1989 (sortie au Japon), 1990 (sortie en France)

JPEG - 20.8 kio

Un jeu révolutionnaire, intemporel, indémodable, qu’on retrouve partout, sur beaucoup de supports (d’ailleurs selon certains chiffres, ce serait le jeu le plus vendu de l’histoire des jeux vidéo aujourd’hui, notamment grâce sa version sur téléphone). Parti d’une idée simple, il a permis de faire un jeu qui est obsédant mêlant réflexes et réflexion, qui peut se jouer indéfiniment... C’est d’ailleurs peut-être le seul jeu de cette liste auquel je pense pouvoir jouer toute ma vie sans m’en lasser...

Je tiens à rendre hommage au créateur de ce jeu : Alekseï Pajitnov. Certes, c’est Nintendo qui a permis au jeu de se faire connaître mondialement, mais c’est surtout ce génial créateur russe qu’il faut remercier. L’histoire de Tetris est d’ailleurs fascinante (un film est même sorti sur ce jeu il y a peu de temps sur une plateforme bien connue, mais on peut aussi faire quelques lectures intéressantes concernant l’histoire de Tetris). Quand la petite histoire d’un jeu vidéo rencontre la grande histoire de la géopolitique...

9. Worms (PC) Team 17 1995

JPEG - 31.6 kio

Un jeu mêlant action, brutalité, baston avec finesse et réflexion. Et le tout avec un côté fun et cartoon. Il est sorti sur différents supports, que ce soit ordinateurs et consoles, voire même d’autres par la suite... Il y a eu des versions ultérieures et des suites avec des options en plus, différentes innovations... Mais l’essentiel était déjà là dans ce premier titre ! Apparu sur ordinateur, c’est sûrement là où il prend toute sa dimension ! Ce jeu créé au Royaume-Uni montre bien qu’il n’y a pas que le Japon ou les USA pour faire des super jeux !

Un de mes jeux vidéo préférés en dehors du monde de Nintendo, j’y ai beaucoup joué (que ce soit lui ou ses suites) et je pense avoir eu un niveau très élevé à un certain moment, car je réussissais à battre n’importe qui dans n’importe quel contexte !

10. Street Fighter II (Super Nintendo) Capcom 1992

JPEG - 38.7 kio

Chef-d’œuvre et maître étalon des jeux de combat, que dire de plus ? Un des jeux les plus marquants de l’histoire des jeux vidéo. D’autres versions sortiront par la suite, il y aura même des suites... Avec des résultats plus ou moins réussis... Et il a influencé énormément d’autres jeux de ce type...

Pour l’anecdote, je m’étais fait prêter le jeu par un camarade qui ne l’avait pas fini il me semble, et j’y ai joué pour la première fois comme un dingue durant un après-midi qui m’a permis de le finir avec un de ses personnages (peut-être d’abord avec Chun-Li, si mes souvenirs sont bons, puis Ryu). Après forcément, je l’ai fini progressivement avec tous les persos disponibles.
Récemment de passage au MHV (Museum d’Histoire Virtuelle, c’est le musée du jeu vidéo qui se situe à Barberaz en Savoie, un des rares musées de ce style qu’on peut trouver !), j’ai même fini une des versions ultérieures de ce jeu tout en passant une partie de l’après-midi à lire un bouquin dont je vais certainement bientôt parler ! Finalement, je n’étais pas si rouillé que ça en jouant, mais « peut mieux faire » comme on dit !

11. Sonic the Hedgehog (Megadrive) Sega 1991

PNG - 10.2 kio

Sonic a révolutionné les jeux de plateforme avec son fun et sa vitesse, il a même failli ringardiser Mario ! Là-aussi le passage des jeux de consoles 8 bits à consoles 16 bits se sent ici ! Un jeu qui a marqué et permis à Sega d’être un des très grands noms du jeu vidéo !

Sonic est devenu un des personnages phares du jeu vidéo, un symbole de la guerre des consoles (en particulier entre Nintendo et Sega). Bon, au final, on sait qui a gagné... mais l’histoire des jeux vidéo n’est pas finie, et il peut y avoir des surprises qui sait !

12. Secret of Mana (Super Nintendo) Square 1993 (sortie au Japon), 1994 (sortie en France)

JPEG - 34.1 kio

Pas assez connu du grand public, mais quelle merveille ce jeu ! Une pépite des RPG (role playing game), JRPG (japanese role playing game), action RPG... Dans le concept et l’idée, quelque part entre Dragon Quest, Final Fantasy, Zelda... Secret of Mana est issu de la série Mana (connue au Japon sous le nom Seiken densetsu, littéralement « La Légende de l’Épée sacrée ») qui est à l’origine dérivée de la fameuse série Final Fantasy...

Assez unique en son genre, avec un vrai côté action qui le démarque des RPG traditionnels, et un mode multijoueur vraiment intéressant et au top. J’ai adoré ce jeu, et je le répète : c’est une merveille.

13. Super Mario Kart (Super Nintendo) Nintendo 1992 (sortie au Japon), 1993 (sortie en France)

GIF - 18.6 kio

Le début d’une saga où course rime avec fun ! Sympathique en solo, le jeu prend toute sa dimension à plusieurs joueurs ! La série des Super Mario Kart fait partie de ce qu’il y a de mieux quand on veut jouer à plusieurs en même temps ! De bons souvenirs de courses, notamment avec des amis chez un très bon pote !

14. Super Bomberman 2 (Super Nintendo) Hudson Soft 1994

PNG - 24 kio

Pas forcément très intéressant en solo, mais passionnant à plusieurs joueurs. C’est avec le mode multijoueur que le jeu prend toute sa dimension, une référence en la matière ! Là aussi, de bons souvenirs, en particulier concernant des parties avec des amis chez un très bon pote (c’est la deuxième fois que je parle du même pote, je l’ai évoqué aussi pour le jeu précédent... et peut-être qu’il présentera son « top 20 » prochainement pour la rubrique Pixels, qui sait...) !

15. Donkey Kong Country (Super Nintendo) Nintendo 1994

BMP - 112.3 kio

Hommage à Donkey Kong, un des grands personnages du monde du jeu vidéo, qui ici a permis à la Super Nintendo de finir en beauté. Graphisme et son au top pour la Super Nintendo, avec une jouabilité exemplaire et du fun à y jouer, bref, la patte de Nintendo quand ils sont au top !

Donkey Kong à l’origine a permis de faire connaître Mario au début des années 80, et ce n’est que justice s’il est enfin mis à l’honneur des années plus tard ! D’autres jeux suivront, mais ce premier a une saveur toute spéciale !

16. Super Mario Land (Game Boy) Nintendo 1989 (sortie au Japon), 1990 (sortie en France)

JPEG - 11.8 kio

Le début des aventures de Super Mario sur console portable, forcément c’est inoubliable, surtout quand c’est réussi comme ici ! Cela montrait qu’on pouvait faire des jeux de qualité même sur une petite console portable !

D’autres jeux suivront aussi avec Mario et tout son univers... Avec de belles réussites dans le lot... Mais c’est avec ce jeu que tout a vraiment commencé pour Mario sur console portable !

17. Doom (PC) id Software 1993

JPEG - 26.5 kio

Un titre fondateur, un jeu marquant, un des premiers voire même le premier grand FPS (first person shooter), style devenu courant depuis et qui a remplacé le style des jeux « shoot ’em up » que j’appréciais (et apprécie encore) particulièrement ! Et ici, ce n’est pas un jeu japonais, mais un jeu américain ! Les USA sont des acteurs majeurs du jeu vidéo, il n’y a pas que le Japon !

Bref, ça fait partie de l’évolution de l’histoire des jeux vidéo, ça a par la suite inspiré plusieurs suites et plein de jeux de qualité (notamment les séries Heretic, Quake, Half-Life... et d’autres encore plus récentes) qui l’ont sûrement dépassé sur certains points, mais il a le mérite d’être un modèle !

18. Lemmings (Super Nintendo) Psygnosis, Sunsoft 1991 (sortie au Japon), 1992 (sortie en France)

JPEG - 9.4 kio

Rarement jeu aura mêlé autant réflexion et fun. L’intelligence n’est pas souvent associée aux jeux vidéo, et pourtant il en faut pour jouer... Ce jeu en est un très bon exemple !

Jeu inspiré par de véritables petites bestioles vivant dans la nature, on entre dans un monde où il faudra faire preuve autant d’adresse que de réflexion ! Développé par le studio écossais DMA Design, aujourd’hui Rockstar North, il montre que l’Europe a aussi son mot à dire concernant le jeu vidéo (d’ailleurs ce studio sera plus tard à l’origine de la série des jeux vidéo GTA, Grand Theft Auto, série aussi mythique que décriée avec sa grosse dose de violence... un tout autre style de jeu !).

19. Mystic Quest (Game Boy) Square 1991 (sortie au Japon), 1993 (sortie en France)

JPEG - 21.8 kio

Avoir un tel jeu sur une petite console portable était une prouesse... L’occasion de plonger dans l’univers des RPG qui n’était pas si bien diffusé que ça dans nos contrées à cette époque (la série Dragon Quest et les premiers épisodes de Final Fantasy n’étaient pas disponibles en version européenne ou française sur les consoles comme la Nes et la Super Nintendo par exemple).

C’est le premier épisode de la série Mana (en japonais, Seiken densetsu, littéralement « La Légende de l’Épée sacrée »), dérivée de la très célèbre série Final Fantasy. Ici, c’est de l’action RPG et non pas du RPG comme Final Fantasy, c’est ce qui en fait son originalité. Très bon dans son genre de jeu.

20. Chrono Trigger (Super Nintendo) Square 1995 (sortie au Japon)...

JPEG - 65 kio

Un mythe, trop peu connu du grand public... Cela peut s’expliquer par l’absence de version européenne et de version française... Réalisé par une « dream team » (avec les créateurs des séries de jeux Dragon Quest et Final Fantasy, le grand Akira Toriyama pour la création et le design des personnages, des compositeurs de musique de folie avec principalement Yasunori Mitsuda qui a été surnommé à cette occasion « Mozart du jeu vidéo », et la participation de Nobuo Uematsu qui est à l’origine de la bande-son des jeux Final Fantasy...), ce jeu est reconnu par bon nombre de joueurs et d’acteurs du jeu vidéo... Et il le mérite amplement !

Particularité me concernant avec ce jeu : c’est le seul de cette liste auquel je n’ai pas joué ! Mais son univers (type de jeu, gameplay, déroulement du jeu, création visuelle, création musicale...) me parle tellement que je ne peux pas y rester insensible ! Unique en son genre ! (A noter que la musique de Chrono Trigger fait partie de ce qui se fait de mieux dans le monde vidéoludique... Et elle peut même rivaliser avec les meilleures productions musicales existantes...)

Conclusion ? J’ai été plus un joueur de consoles (notamment la Super Nintendo) qu’un joueur sur ordinateur... Nintendo et son univers m’ont particulièrement marqué, avec la série des Zelda en tête, donc je remercie et rend hommage au génial créateur japonais Shigeru Miyamoto qui a apporté tant au jeu vidéo et à la culture populaire que ce soit avec Mario, Zelda, et bien d’autres univers, jeux et personnages ! Mais je n’oublie pas aussi les nombreux autres chefs-d’œuvre du jeu vidéo qu’on peut trouver chez d’autres créateurs et éditeurs ! Le jeu vidéo, c’est de l’art ! Vive le jeu vidéo !

Déjà 1 commentaire

Consulter et réagir

Les commentaires de cet article

  • Le 31 mai 2023 à 15:34, par Jarodcenter En réponse à : Les jeux vidéo qui m’ont marqué !

    Quel plaisir ce voyage à travers le temps et les émotions ! Ça paraît proche et tellement loin à la fois. On ne peut s’empêcher de sourire en lisant et d’être pris d’une intense nostalgie. Merci !

Pour participer ici, vous devez vous connecter avec l’adresse mail de votre inscription sur Rictus.info.